L’humoriste Philippe Laprise et le coordonnateur du Grand Défi de Granby, Benoit Léveillé, ont donné le coup d’envoi de l’événement cycliste, lundi, en conférence de presse dans les bureaux du jardin zoologique.

Un Grand Défi de Granby bonifié

De nouveaux parcours, plus d’ambiance et un objectif de 1000 cyclistes. Le Grand Défi de Granby revient gonflé à bloc pour sa sixième présentation qui aura lieu le dimanche 27 mai.

« En terme de visibilité, ça sera plus grand, indique le coordonnateur du Défi, l’enseignant Benoit Léveillé. Il y aura plus d’animations de rue, plus de mascottes et quelques petites surprises aussi. »

Comme par le passé, l’événement non compétitif offrira trois parcours à vélo, soit de 2,5 km, 15 km et 45 km, chacun ayant le parc Daniel-Johnson comme point de départ. Le grand trajet passera cette année par les municipalités de Roxton Pond, Sainte-Cécile-de-Milton et Saint-Paul-d’Abbotsford, tandis que celui de 15 km traversera la rue Principale et le Zoo de Granby.

La rappeuse Sydney Lallier, gagnante de La Voix junior, offrira une prestation avant le premier départ.

« Le Grand Défi, il ne peut pas y avoir de plus belle vitrine pour la ville », a dit M. Léveillé en marge du lancement qui s’est tenu lundi au jardin zoologique. Version réduite du Grand Défi Pierre Lavoie, celui de Granby vise aussi à encourager l’activité physique et les bonnes habitudes de vie.

« Y’a pas de chrono, on le fait juste pour s’amuser, a dit le porte-parole de l’événement, l’humoriste Philippe Laprise. Même sous la pluie, c’est le fun. Un coup tout trempe, c’est comme jouer dans une flaque d’eau quand on était petits ! »

L’humoriste admet qu’il lui « reste du travail à faire » pour être en forme et qu’il le fait pour lui et ses enfants. « Mais j’aime aussi les bonbons », explique-t-il.

Deux nouveaux commanditaires se joignent au défi, soit le fabricant de plastiques Polyform et l’Association des médecins omnipraticiens d’Yamaska (AMOY). « Le but d’un médecin est de soigner le moins de gens possible, parce que tout le monde serait en santé, a dit la Dre Josée Foucault­. Y’a rien de mieux que de commencer tôt à faire bouger les enfants. »

« Il n’y a pas d’âge »

Le maire de Granby, Pascal Bonin, et le député de Granby, François Bonnardel, seront de nouveau de la partie cette année. « J’essaie humblement de donner l’exemple, dit M. Bonnardel, qui participe aussi au Grand Défi Pierre Lavoie et a fondé celui de Granby. Il n’y a pas d’âge pour faire de l’exercice. Je sens que je suis plus en forme qu’il y a 10 ans. »

« Le Grand Défi, ce sont des rires et des sourires, dit Pascal Bonin. On peut faire du sport en s’amusant. » Il a rappelé que le centre-ville de Granby sera éventuellement doté d’une piste cyclable, ce qui est « assez innovateur ».

Le casque est obligatoire et il est préférable de s’inscrire d’avance, disent les organisateurs, car le nombre maximum de participants a été fixé à 1000 personnes. Près de 700 cyclistes avaient participé au Grand Défi de Granby en 2017. « L’événement arrive presque à maturité », dit Benoit Léveillé.

Le coût d’inscription reste à 5 $, incluant t-shirt, boîte à lunch et surprises. Des bénévoles sont aussi recherchés.


Horaire des départs

10 h — départ du 15 km Desjardins

11 h 30 — départ du 2,5 km AMOY

12 h 30 — départ du 45 km Polyclinique Santé Plus