Le Granbyen de 48 ans a été arrêté samedi soir.
Le Granbyen de 48 ans a été arrêté samedi soir.

Un Granbyen arrêté pour avoir proféré des menaces

Un Granbyen fera face à la justice après avoir proféré des menaces de mort par téléphone, samedi soir, à un autre individu. Un endiguement de l’immeuble à logements dans lequel il se terrait a été déclenché puisque les policiers soupçonnaient la présence d’armes. L’individu a finalement accepté de se rendre.

Des appels ont été faits au Service de police de Granby pour signaler qu’un homme avait proféré des menaces à une autre personne, vers 23h50, dans un appartement situé à l’intersection des rues Cowie et Clarence. Celles-ci ont été faites par téléphone, mais des témoins de la scène ont alerté les policiers.

Les agents, qui craignaient que l’homme soit armé, ont endigué l’immeuble. «Il y a eu des communications entre le suspect et les policiers. L’homme de 48 ans s’est finalement rendu aux policiers», explique Marc Farand, porte-parole du service de police.

L’individu, qui est connu des forces de l’ordre, a été remis en liberté au terme de son interrogatoire. Il est attendu au tribunal le 15 octobre pour sa comparution.

Après l’arrestation du suspect, les policiers se sont assurés que personne n’était en danger dans l’immeuble. Ils ont également mené une perquisition qui a permis la saisie d’armes. L’opération s’est terminée vers 2h15.