La demande en fraises et en framboises a été si forte cette année que Isabelle Hauver, propriétaire de la Fruitière des Cantons, a dû limiter les périodes d’autocueillette pour permettre aux fruits de mûrir entre les récoltes.
La demande en fraises et en framboises a été si forte cette année que Isabelle Hauver, propriétaire de la Fruitière des Cantons, a dû limiter les périodes d’autocueillette pour permettre aux fruits de mûrir entre les récoltes.

Un fort engouement pour les petits fruits du Québec

Florence Tanguay
Florence Tanguay
La Voix de l'Est
Avec le déconfinement qui est survenu en même temps que le début de la cueillette des fraises et d’autres petits fruits, les cultivateurs de la région ont connu un achalandage sans précédent cette année.