Un garçon de huit ans qui fréquente l’école Saint-André de Granby a été abordé par un étranger alors qu’il marchait en route vers la maison, mardi, après la fin des classes.

Un étranger aborde un écolier à Granby

Un garçon de huit ans qui fréquente l’école Saint-André de Granby a été abordé par un étranger alors qu’il marchait en route vers la maison, mardi, après la fin des classes. Avisé de la situation, son père a alerté les policiers. La direction de l’établissement prend également l’affaire au sérieux et a informé son personnel et les parents de l’événement.

L’écolier marchait pour se rendre chez lui quand un homme âgé de la quarantaine l’a abordé, vers 15 h 40, près de l’intersection des rues Reynolds et Calixa-Lavallée. L’homme lui a alors offert des bonbons, ce qu’il a refusé. « Il a très bien réagi. Il n’a pas interagi avec l’inconnu et il s’est empressé de se rendre à la maison », raconte Éric Racine, directeur général de la commission scolaire du Val-des-Cerfs.

Arrivé chez lui, il a raconté à son père ce qui venait de se produire. Les policiers ont alors été alertés et ils ont rencontré l’écolier pour recueillir son témoignage.

Toutes les mesures déployées en pareille circonstance par la commission scolaire l’ont été. Une lettre a été acheminée dès mardi soir aux parents des enfants pour les aviser de la situation et les inviter à communiquer avec le service de police s’ils possèdent des informations à ce sujet. Les surveillants et les enseignants ont également été informés afin de redoubler de vigilance. « On déploie tout ce qui est en notre possible pour assurer la sécurité des enfants », indique M. Racine.

Les policiers accentueront également leur présence aux abords de l’école.

Les agents sont toujours à la recherche de l’individu. « Une enquête a été ouverte pour tenter de localiser cet individu-là, connaître ses intentions », explique Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby.

Le suspect mesure environ 1 m 70 et est de corpulence moyenne. Il était vêtu d’un chandail rouge rayé et d’un jean bleu troué. Il porte également une barbe, a une dent jaune et une voix rauque.

Toute information doit être transmise à l’enquêteur Martin Daigle au 450-776-8333 au poste 3611.