Ces écussons permettront d’identifier les tombes où reposent d’anciens combattants. Ils ont été développés par le Suttonnais Arnold Raymond.

Un écusson développé dans Brome-Missisquoi pour rendre hommage aux vétérans

C’est en se recueillant sur la tombe de son grand-père, l’an dernier, que le Suttonnais Arnold Raymond a remarqué que rien, sur la pierre tombale, ne faisait mention des années de service militaire du défunt. Depuis, il a développé un écusson à planter devant la tombe des vétérans pour souligner leur contribution.

Jeudi de 13 h à 16 h, la campagne « Vets Memorial Markers » sera lancée dans les locaux de la Légion royale canadienne de Philipsburg, même si les écussons imaginés par M. Raymond circulent déjà depuis un an grâce au travail de bénévoles.

« Il y a plus de 640 000 vétérans enterrés au Canada, dont 40 000 au Québec. Quand tu te promènes dans les cimetières, rien sur les tombes ne mentionne qui a servi dans les forces », constate M. Raymond.

Le premier écusson qu’il a créé pour la tombe de son grand-père a mené à un projet de plus grande envergure. Ses amis, ses collègues, puis d’autres familles de vétérans lui en ont demandé. Plus de 220 marqueurs ont déjà été donnés jusqu’à présent.

Le Suttonnais, qui n’a jamais porté l’uniforme, avoue par ailleurs être surpris par l’ampleur que son projet a prise. Il affirme qu’une grande demande provient de l’extérieur du Québec pour les marqueurs faits d’acier inoxydable par cinq autres bénévoles et lui, aidés de quelques membres de la Légion. Un site web a été créé (vetsmemorialmarker.ca) et un lancement grand public organisé.

Les marqueurs seront maintenant expédiés par la poste en échange d’un don minimal de 25 $. Une fois les coûts du matériel payés, plus d’une dizaine de dollars seront déposés dans un fonds qui viendra en aide aux vétérans de partout au Canada, annonce M. Raymond.

Il s’agit pour lui d’une belle façon de rendre hommage aux vétérans décédés tout en aidant les anciens combattants toujours en vie.

« La Légion de Philipsburg s’occupera de distribuer l’argent à travers le Canada pour les vétérans qui restent. Tout le monde est invité au lancement. Il sera possible d’acheter des marqueurs sur place », note Arnold Raymond.