La directrice générale du Regroupement soutien aux aidants de Brome-Missisquoi, Veerle Beljaars, se réjouit du soutien financier de 100 000$ de la Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec.

Un don inespéré aux aidants naturels de Brome-Missisquoi

Avoir de bons contacts, ça n'a pas de prix. Le Regroupement soutien aux aidants de Brome-Missisquoi en a eu une preuve tangible en recevant un don de 100 000 $ de la Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, qui était officiellement créée hier.
Le Regroupement, qui a emménagé dans la Maison Gilles-Carle construite rue J.-A-Déragon, à Cowansville, en janvier dernier, est même la toute première récipiendaire de la Fondation. La Fédération versera une contribution d'un million de dollars par année à sa Fondation afin de soutenir des organismes sans but lucratif qui offrent des services de répit aux aidants naturels.
Le président de la Fédération, le Dr Gaétan Barrette, a rencontré Chloé Ste-Marie sur le plateau de l'émission Tout le monde en parle, il y a environ un an et demi, relate la directrice générale du Regroupement, Veerle Beljaars. La compagne et égérie du regretté Gilles Carle l'a alors sensibilisé aux besoins immenses des aidants naturels.
Richard Leclerc, l'un des membres du conseil d'administration du Regroupement, connaît bien le coloré président de la Fédération des médecins spécialistes. Le Dr Barrette a visité la Maison Gilles-Carle en sa compagnie avec son équipe, il y a environ trois semaines.
«Nous voulons faire une réelle différence dans la vie des aidants naturels du Québec en contribuant à leur offrir un peu de répit bien mérité», a fait savoir le président de la Fédération dans un communiqué émis hier.
«La Fondation de la FMSQ contribuera à la mise en place, au maintien ou à l'amélioration des ressources de répit au Québec», a aussi expliqué le Dr Barrette. La Fondation soutiendra les projets visant à offrir du répit à des gens qui prennent soin de diverses clientèles, qu'il s'agisse de personnes âgées, d'adultes ou d'enfants.
Selon Mme Beljaars, la décision de la Fondation de destiner le tout premier don de son histoire à la Maison Gilles-Carle a fait l'unanimité. Le Regroupement a appris la bonne nouvelle officiellement hier, lors d'une conférence de presse, tenue à Montréal.
Tous les détails dans notre édition de mardi