Serge Tremblay, fondateur et président d’honneur du Défi têtes rasées, est passé sous le rasoir une dernière fois après 20 ans d’implication, samedi.
Serge Tremblay, fondateur et président d’honneur du Défi têtes rasées, est passé sous le rasoir une dernière fois après 20 ans d’implication, samedi.

Un dernier Défi têtes rasées pour Serge Tremblay [VIDÉO]

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Pour une vingtième et dernière année, Serge Tremblay est passé sous le rasoir de Leucan, samedi, et a remis à l’organisme un montant de 20 000$.

Celui qui est cette année président d’honneur de Granby du Défi têtes rasées de Leucan, mais également son fondateur, a annoncé qu’il ne chapeautera plus l’événement, mais restera «présent à titre de consultant».

«C’est sûr que je ne lâcherai pas Leucan. Je l’ai tatoué ben comme faut sur le coeur! Je ne veux plus que ce soit moi qui tienne les guides. Ce n’est pas une fin tragique. Je passe le flambeau, mais mon coeur restera là», a déclaré le propriétaire des magasins Sports Experts de Granby et de Bromont.

À LIRE AUSSI : 20e Défi têtes rasées à Granby: «Je veux boucler la boucle»

C’est sous la main de William Sirois, qui a travaillé avec Serge Tremblay, que l’homme d’affaires a vu disparaître ses cheveux qu’il avait laissé pousser pendant un an. «C’est mon mentor, indique M. Sirois, également homme d’affaires. Il m’a beaucoup appris. 20 ans à Leucan, c’est tout un exploit.»

Un rasage émotif

Environ une quinzaine de personnes sont venues assister au rasage en direct du président d’honneur du Défi, devant l’entrée extérieure du Sports Experts de Granby, dans le respect des mesures sanitaires. En plus de Serge, Josée St-Pierre s’est également fait raser et a remis à Leucan un montant de 700$. Patrick St-Rock, un ami d’enfance de Serge Tremblay, a aussi demandé qu’on lui réserve le même traitement, et a offert un don de 1000$ à Leucan pour culminer en beauté les 20 ans d’implication de son ami.

«Je veux ça court partout!», a blagué Serge, son tour venu, ému et content à la fois.

Serge Tremblay a amassé 20 000$ pour son vingtième Défi têtes rasées de Leucan.

Plusieurs personnes présentes ont félicité Serge pour son dévouement envers Leucan, qui vient en aide aux familles d’enfants atteints de cancer. Mireille Hébert et Geneviève Bordeleau, chargées de projet chez Leucan, ne cachaient pas leur tristesse de voir Serge prendre un pas de recul. «Serge est intrinsèquement lié au Défi, affirme Mireille Hébert. Personne chez Leucan ne sait pas c’est qui, Serge Tremblay. Il a commencé le défi chez eux, dans sa cuisine. Depuis, ça a beaucoup évolué.»

Ce n’est pas pour rien que le prix pour la reconnaissance du mérite employé chez Leucan se nomme «le trophée Serge Tremblay», ajoute la chargée de projet.

«Surfer sur la vague»

Il y a plus de vingt ans, des proches et des membres de la famille de Serge Tremblay étaient atteints de cancer, ainsi il a voulu offrir son aide et a approché Leucan. «Comme je ne fais jamais rien à moitié, je leur ai dit que je voulais amasser 10 000$ avec un défi de têtes rasées. En trois semaines, j’ai amassé 11 500$ et 85 personnes se sont fait raser. Depuis, j’ai surfé sur cette vague. Le Défi, c’est la plus belle chose qui m’est arrivée, après ma blonde et mes enfants.»

Serge Tremblay n’exclut pas de repasser sous le rasoir ou de se porter volontaire pour tondre quelques crinières dans les années à venir. Il laisse aujourd’hui les rênes du Défi entre les mains des bureaux régionaux.

Josée St-Pierre s’est également fait raser et a remis 700$ à l’organisme.

Au total, 25 000$ ont été amassés à Granby cette année dans le cadre du Défi têtes rasées. Il est encore possible de donner pour le défi de Serge Tremblay, en visitant le site Web du Défi têtes rasées