Un appartement qui servait de point de vente de stupéfiants a été perquisitionné par les policiers de Granby, jeudi. Méthamphétamine, morphine, cannabis et haschisch ont été saisis.

Un «dépanneur» à stupéfiants démantelé à Granby

Ce qui semblait avoir toutes les apparences d’un « dépanneur » à stupéfiants au centre-ville de Granby a été démantelé par les policiers. Un quinquagénaire a été arrêté. Les allées et venues constantes observées dans cet immeuble devraient donc cesser.

Qualifié de véritable magasin de drogue par un citoyen du secteur rencontré par , l’appartement d’un immeuble situé à l’angle de la rue du Centre et de l’avenue du Parc était dans la mire des policiers depuis décembre. « On a reçu des informations concernant du va-et-vient important dans l’immeuble », précise Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby.

Les informations obtenues par les enquêteurs leur permettaient de croire que deux appartements servaient de point de vente de stupéfiants. L’occupant d’un des logements a déménagé avant que les membres de l’équipe d’entrée dynamique du service de police débarquent dans l’immeuble, tôt jeudi matin.

Le second logement était toujours occupé par un homme âgé de 52 ans. Connu des policiers, Denis Imbeau a été arrêté. Au terme de son interrogatoire, il a été accusé de possession de drogue dans le but d’en faire le trafic. D’autres accusations pourraient s’ajouter, fait savoir le corps policier. L’individu demeure détenu jusqu’à son retour au tribunal jeudi.

Un vaste éventail de stupéfiants a été découvert dans le logement situé au rez-de-chaussée. Comprimés de méthamphétamine et de morphine, cannabis, haschisch et cigarettes de contrebande ont été saisis.

Toutes les substances seront acheminées aux fins d’analyse au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale.

Une somme de près de 2000 $ a été retrouvée par les policiers. De l’équipement servant au trafic des stupéfiants a aussi également été saisi.