Yves Fortin quitte quelques mois la direction générale du CSSS Haute-Yamaska, pour relever le défi d'un poste intérimaire au CSSS Alphonse-Desjardins à Lévis, où son expérience en redressement financier sera utile.

Un défi à Lévis pour le directeur général du CSSS Haute-Yamaska

Le Centre de santé et de services sociaux de la Haute-Yamaska (CSSSHY) devra se passer des services de son directeur général pendant quelque temps. Yves Fortin vient d'être recruté par le CSSS Alphonse-Desjardins à Lévis pour occuper les fonctions de directeur général intérimaire. Le principal intéressé y voit d'ailleurs une reconnaissance pour l'excellente performance de son établissement au cours des dernières années.
Ce genre de prêt de service entre établissements survient à l'occasion, lorsqu'un CSSS n'est pas en mesure de pourvoir un poste intérimaire à l'interne. «Ce n'est pas très commun, mais il y en a quelques-uns dans le réseau actuellement, précise M. Fortin. Dans certaines situations particulières, lorsque la relève à l'interne n'est pas prête ou ne veut pas prendre la place en attendant la nomination d'un nouveau directeur, il faut trouver des solutions à l'externe. Parfois, ce sont des retraités qui prennent le contrat, et parfois, il y a ce genre d'échange de service. Vous savez, le Québec, c'est à la fois grand et petit, tout le monde se connaît dans le réseau et il y a de plus en plus d'entraide.»
M. Fortin a donc reçu récemment un appel lui proposant le poste intérimaire pour une période maximale d'un an. Il s'attend plutôt à ce que ça dure environ six mois, le temps que le processus d'embauche du prochain directeur général soit complété.
«Ils m'ont approché en me disant qu'ils avaient entendu parler de moi, raconte M. Fortin. J'y ai réfléchi, j'en ai parlé à mon conseil d'administration et ils ont accepté de me libérer. Il faut dire que nous avons une belle stabilité dans l'organisation, une solide relève à l'interne, alors on est capables de le faire.»
Tous les détails dans notre édition de samedi