Jacques Dubois roulera entre 550 km et 600 km pour Yasmine, une jeune montréalaise qui a une tumeur au cerveau.

Un cycliste au cœur d’or

Depuis huit ans, Jacques Dubois fait de la santé des enfants son cheval de bataille. Et tel un chevalier prêt à sauver le monde, il grimpe sur son vélo chaque été pour la Fondation Charles-Bruneau, qui vient en aide aux enfants atteints de cancer. À lui seul, il a amassé plus de 120 000 $ en huit ans pour que les enfants reçoivent des soins à la fine pointe de la technologie.

Le Granbyen ne connaît pas d’enfant malade dans son entourage, c’est donc par pure générosité qu’il a joint la première fois le Tour CIBC Charles-Bruneau. À l’époque, il faisait du vélo de façon occasionnelle, sans plus.

En plus d’avoir la piqûre pour le vélo de route, « j’ai été happé par le mouvement de gentillesse, de générosité, d’amour et de solidarité du groupe de cyclistes, de bénévoles et d’employé de la Fondation Charles Bruneau. Mais surtout, je suis tombé en admiration devant ces enfants et les familles qui sont frappés par le cancer et qui doivent combattre ensemble pour le vaincre ».

Il a notamment été jumelé à July-Maude, une jeune fille qui est malheureusement décédée il y a deux ans des suites de son cancer. Elle a marqué sa vie et il souhaite d’autant plus faire une différence dans la vie et la survie de ces enfants.

Doubler la mise

Le minimum à amasser pour la cause lorsqu’un cycliste souhaite participer au tour de quatre jours est de 10 000 $. Année après année, M. Dubois a décidé de ne pas se limiter à cette somme.

Mardi, alors que le tour de quatre jours prenait son départ à partir du Centre de cancérologie Charles-Bruneau du CHU Ste-Justine, à Montréal, il ne lui restait que moins de 2000 $ à amasser pour atteindre son objectif de 20 000 $. En fin d’après-midi, cet objectif était finalement atteint.

« Je sollicite énormément, je n’arrête jamais. Au pire, les gens vont me dire non. C’est trop important, confie le cycliste de l’équipe de Cascade. J’ai bien des gens généreux autour de moi qui ne me lâchent pas. »

Yasmine

D’ici vendredi, le cycliste au cœur d’or aura accumulé entre 550 et 600 km pour Yasmine, une jeune montréalaise qui a une tumeur au cerveau.

« Sa mère dit que c’est l’enfant que tous les parents voulaient avoir quand elle était toute jeune, tellement elle était responsable. Et depuis 2018, elle combat un cancer au cerveau. Elle va avoir des médicaments pour le restant de sa vie. Elle est actuellement en rémission, mais son cancer est encore là. Elle sourit toujours, elle est vraiment merveilleuse. Beaucoup de ces enfants-là grandissent avec des priorités bien différentes des autres enfants de leur âge. »

Yasmine, 10 ans, est aussi l’une des sept enfants-héros du tour.

Jacques Dubois s’impose un tel défi physique en solidarité avec les enfants qui combattent la maladie.

Près de 850 cyclistes prennent part à l’un ou l’autre des parcours du tour. Ils parcourront entre 50 et 600 kilomètres, selon l’épreuve choisie. Dix parcours différents sont proposés partout au Québec.

Le peloton de 34 cyclistes qui rouleront pendant quatre jours s’arrêtait à Montebello mardi soir et prendra la route pour Salaberry-de-Valleyfield mercredi. Puis, ils se dirigeront vers Saint-Jean-sur-Richelieu avant de terminer leur route à Boucherville.

Les personnes souhaitant s’investir pour cette cause peuvent se rendre sur le site Internet du Tour CIBC Charles-Bruneau et en cliquant sur « trouvez un cycliste ».