Une résidence du chemin Dutch a été endommagée par un incendie, dimanche soir, à Bedford.

Un couple incommodé par la fumée lors d'un incendie à Bedford

Deux citoyens du Canton de Bedford ont dû être hospitalisés après avoir été incommodés par la fumée lorsqu’un incendie s’est déclaré dans leur résidence du chemin Dutch, dimanche soir. Ils sont hors de danger. Leur propriété a quant à elle été lourdement endommagée.

Les deux occupants dormaient, avant que l’homme se réveille vers 22 h 40. Il a alors senti une odeur bizarre et l’avertisseur de fumée s’est déclenché. « Il a dit à sa femme de sortir et ils ont évacué [les lieux] », explique Ralph Gilman, directeur du Service des incendies de Bedford.

La femme et l’homme ont été incommodés par la fumée. Ils ont été traités par les paramédics qui les ont ensuite transportés à l’hôpital Brome-Missisquoi-­Perkins de Cowansville où ils ont reçu des soins. Après quelques heures en observation, ils ont obtenu leur congé.

Près de 40 pompiers de Bedford, Saint-Armand, Stanbridge East et Notre-Dame-de-Stanbridge — pendant qu’une équipe de Farnham était de garde à la caserne de Bedford — ont combattu le brasier. L’incendie était situé au rez-de-chaussée de la propriété qui compte deux étages.

Les pompiers ont éteint rapidement l’incendie, mais ils sont restés sur place jusqu’à 5 h 30 lundi pour s’assurer que les flammes étaient bien éteintes. « On a effectué des vérifications avec les caméras thermiques », explique M. Gilman. Les dommages sont considérables, sans toutefois être encore chiffrés.

Les pompiers étaient de retour sur les lieux du sinistre, lundi, à la recherche de la cause du brasier. L’hypothèse d’un feu d’origine suspecte a d’emblée été écartée.