Une trentaine de pompiers ont combattu un incendie de résidence qui a pris naissance dans un garage, à Saint-Césaire mardi.

Un couple à la rue au lendemain de Noël

Dur lendemain de Noël pour un couple de Saint-Césaire. Leur maison de la rue Paquette a été la proie des flammes, mardi après-midi.

L’incendie a débuté peu avant 14 h au niveau du garage attenant à la maison et s’est rapidement propagé. « Avant qu’on arrive, le feu s’était déjà propagé dans le toit et dans la structure entre le garage et la maison », affirme Étienne Chassé, directeur du Service incendie de Saint-Césaire.

Les services d’urgence ont été appelés par les occupants et par un voisin. Le couple avait évacué le bâtiment avant l’arrivée des secours, mais l’homme a été incommodé par la fumée et a subi des brûlures. « Il a essayé d’éteindre le feu, mais en voyant qu’il n’en était pas capable, il s’est retiré », a précisé M. Chassé. Il a été traité à l’hôpital pour ses blessures.

Des équipes des services incendie de Rougemont et Sainte-Angèle-de-Monnoir ont été appelées en renfort pour lutter contre l’incendie. Plus d’une trentaine de pompiers étaient sur les lieux.

« Avec la température, les hommes sont gelés, note M. Chassé. La température ne nous aide pas. »

Ils ont réintégré leurs casernes vers 20 h.

La maison, construite en 2008, est une perte totale. La Croix-Rouge canadienne a été appelée pour épauler les propriétaires de la résidence dans les prochains jours.

L’incendie est accidentel, mais la cause n’est pas encore connue. L’enquête se poursuivra mercredi. Une équipe de sapeurs est demeurée sur place durant la nuit pour surveiller la scène.

L’incendie a débuté peu avant 14 h au niveau du garage attenant à la maison et s’est rapidement propagé.