La Voix de l’Est
Sébastien Langlois a appris que plusieurs de ses rapports d’impôt avaient été produits en retard et que plusieurs documents n’avaient pas été soumis aux autorités fiscales dans les délais impartis, avec pour conséquence le rejet de toutes les déductions fiscales réclamées de 2010 à 2015.
Sébastien Langlois a appris que plusieurs de ses rapports d’impôt avaient été produits en retard et que plusieurs documents n’avaient pas été soumis aux autorités fiscales dans les délais impartis, avec pour conséquence le rejet de toutes les déductions fiscales réclamées de 2010 à 2015.

Un conseiller en comptabilité qui coûte cher

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Un musicien de la Montérégie aura payé très cher pour avoir laissé la gestion de ses finances entre les mains d’un conseiller de Granby. La négligence et les omissions de celui-ci ont fait en sorte de mettre son client en porte-à-faux avec le fisc, qui lui a ensuite exigé des dizaines de milliers de dollars en impôts impayés.