Le développement économique de Farnham sera au coeur du mandat du commissaire Donald O’Hara, récemment embauché par la Ville.
Le développement économique de Farnham sera au coeur du mandat du commissaire Donald O’Hara, récemment embauché par la Ville.

Un commissaire au développement économique à Farnham

Le développement économique de Farnham sera au coeur du mandat du nouveau commissaire Donald O’Hara, récemment embauché par la Ville. En plus de travailler à l’essor du centre-ville, il devra se pencher sur le secteur agroalimentaire, que Farnham veut élargir.

«Il a tous les atouts qu’on recherche», affirme le maire de Farnham, Patrick Melchior, à propos du nouveau venu.

Les élus municipaux avaient d’abord créé un nouveau poste au sein de l’équipe administrative, mais après avoir complété le processus de sélection pour embaucher un candidat, ils ont plutôt opté pour offrir ce poste de façon contractuelle à un taux horaire de 100$. Une banque de 500 heures a été réservée et adoptée par les membres du conseil municipal réunis en assemblée lundi soir.

M. O’Hara n’en sera pas à ses premières armes en matière de développement économique. Pendant quelques années, il a été coordonnateur au développement industriel à la Ville de Magog, avant de devenir coordonnateur de l’Alliance du corridor ferroviaire Estrie-Montérégie, poste qu’il occupe toujours.

Il partagera donc son temps entre cet emploi et celui à la Ville de Farnham. Son mandat principal est d’assurer le développement économique. Les élus misent d’abord sur le centre-ville, un secteur où ils veulent voir s’établir de nouveaux commerces. Même chose du côté du parc industriel, où des espaces sont toujours disponibles pour accueillir de nouvelles entreprises.

Le développement de l’agrotourisme est aussi une priorité pour les élus. Déjà, ils travaillent à la création d’un quartier où les entreprises agrotouristiques pourront s’installer, à un jet de pierre de la Fromagerie des Cantons et de la brasserie Farnham Ale & Lager.