Le chien en piteux état a été réanimé pat un policier de la SQ qui l'a trouvé enterré.

Un chien enterré vivant à St-Paul-d'Abbotsford

Un chien de race Boxer qui aurait été maltraité a été retrouvé par le propriétaire d'une terre de Saint-Paul-d'Abbotsford enseveli, mardi. L'état de la bête serait stable. La Sûreté du Québec a ouvert une enquête pour cruauté envers un animal.
L'homme qui faisait des travaux sur un site agricole du Grand Rang St-Charles, près de l'intersection du rang Mawcook, a entendu le chien qui tentait de s'extirper de sa fâcheuse position. Le bon Samaritain a alors appelé la police en renfort, a indiqué la porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin.
«Le policier l'a déterré, puis il a fait des manoeuvres de réanimation. L'animal était dans un piteux état», a mentionné , a indiqué la porte-parole de la SQ, Ingrid Asselin.
Selon nos informations, la bête a été confiée rapidement à l'hôpital vétérinaire de Chambly. « Le chien était extrêmement déshydraté et ne pouvait même pas se lever la tête. Avec les excellents soins [...], il mange bien et peut boire de l'eau tout seul. Il ne peut pas marcher encore, mais il y a de la sensation dans ses quatre pattes. Ça nous donne l'espoir qu'il ne serait pas paralysé. Il y a eu un traumatisme au niveau de son cou et a beaucoup d'enflure. Il est sur des anti-inflammatoires, antibiotiques [et] fluides», peut-on lire sur la page Facebook de la SPCA de la Montérégie, qui chapeaute le dossier.
Plus de détails dans La Voix de l'Est jeudi.