Un chemin d’accès a été aménagé dans une friche des Boisés Miner. Mais la situation est temporaire, le temps de permettre les travaux d’aménagement d’un étang.

Un chemin d’accès temporaire au parc des Boisés Miner

Les travaux en cours dans le parc des Boisés Miner, à Granby, ont fait sursauter des habitués de l’endroit. Un chemin d’accès a été aménagé dans une des friches pour faciliter le passage de la machinerie lourde qui s’active à y creuser un étang permanent.

Ce chemin d’accès est temporaire, assure toutefois le directeur des travaux publics à la Ville de Granby, François Méthot-Borduas. « Une fois qu’on va avoir terminé de creuser l’étang et complété son aménagement, on va remettre ça en état, comme c’était avant », dit-il.

Les travaux sont réalisés cet automne par les employés du service des travaux publics, en collaboration avec le Zoo de Granby, qui pilote ce projet dont les coûts sont estimés à 25 000 $. La Ville de Granby y va d’une aide financière de 10 000 $.

Particularité du projet : afin d’éviter que le petit plan d’eau s’assèche durant la saison chaude, il sera alimenté par un puits artésien. La pompe de celui-ci fonctionnera par l’entremise de panneaux solaires. Comme l’étang se remplit aussi de façon naturelle, le trop-plein d’eau sera redistribué vers les milieux humides environnants, précise M. Méthot-Borduas.

L’étang fera en quelque sorte office de garde-manger pour les chauves-souris, car les larves d’insectes dont elles se nourrissent se développent dans l’eau. La friche où est aménagé l’étang est par ailleurs pourvue de dortoirs à chauves-souris.

Le Zoo, engagé dans la protection des Boisés Miner, est préoccupé par cette espèce. Leur population a été décimée par le syndrome du museau blanc, a fait valoir le directeur de la conservation et de la recherche au Zoo, Patrick Paré. Selon lui, le petit plan d’eau sera cependant aussi bénéfique pour l’ensemble de la faune de l’endroit.