Les élèves et le personnel de l’école secondaire l’Envolée ont pris la pose, lundi matin, alors que l’année scolaire s’achève et qu’une page se tourne.

Un chapitre de 25 ans s’achève à l'école l'Envolée

Les élèves et le personnel de l’école secondaire l’Envolée ont souligné la fin d’une époque, lundi matin, parallèlement au dernier blitz d’examens qui débutent dans cette école telle qu’on la connait depuis 25 ans.

L’Envolée accueillera les élèves de la 1re à la 5e secondaire du Programme d’éducation internationale dès septembre alors que, depuis son ouverture, elle n’accueillait que les élèves du premier cycle, peu importe leur programme.

Un comité d’enseignants a décidé de souligner les 25 ans de l’école et la fin d’une époque d’une façon toute spéciale.

« La semaine dernière, on a invité tous les élèves de l’école à venir apposer leur empreinte de main sur une grande bannière sur laquelle c’est écrit 25 Envolée, raconte l’enseignante en deuxième secondaire, Céline Marin. Chaque famille scolaire avait sa couleur. On a aussi demandé aux membres du personnel. C’est pour signifier ce qu’on a été pendant 25 ans. »

Les familles scolaires de l’Envolée sont le PEI, le multisports, la concentration en arts et multimédias (CAM), le pont et le tremplin, qui s’adressent aux jeunes qui ont des retards scolaires sévères, l’indigo pour les jeunes qui ont une déficience intellectuelle légère, et le team pour les élèves du régulier qui ont un peu de retard scolaire, mais qui n’ont jamais doublé leur niveau.

Puis, lundi matin, tout le monde s’est réuni à l’extérieur pour une grande photo de famille avec la banderole. Un dernier événement dans la légèreté avant le début des examens de fin d’année.

En septembre, toutes les classes du PEI seront réunies à l’Envolée. Les élèves des classes indigo resteront aussi dans l’école de la rue Fournier. Toutes les autres familles scolaires déménageront à Joseph-Hermas-Leclerc.

Mme Marin travaille à l’Envolée depuis 17 ans. Elle fait partie de ceux qui demeureront sur place puisqu’elle enseigne au PEI. Elle se dit fébrile devant ce changement important qui s’amène.

« D’un côté, je suis nostalgique parce que c’est la fin d’un cycle avec des collègues avec qui j’ai partagé mon quotidien. Ça fait un pincement au cœur de les voir partir vers JH Leclerc. Et de pouvoir rebâtir une école à notre image, à notre goût, au goût des élèves, c’est quelque chose de très motivant. C’est excitant d’avoir du secondaire 1 à 5, de pouvoir voir nos jeunes grandir et de les voir terminer leur secondaire, ce qu’on n’a jamais vécu à l’Envolée. »

La décision d’offrir l’ensemble du secondaire dans les trois écoles de Granby a été confirmée en novembre 2017.