Le directeur du Service des incendies de Lac-Brome, Pierre Laplante (à droite)

Un chalet rasé par un incendie à Lac-Brome

Un chalet situé en bordure du lac Brome a été détruit par un incendie, mardi soir. Les pertes pourraient facilement dépasser les 150 000 $.
Un pêcheur qui se trouvait sur le lac Brome, vers 22 h, a alerté les pompiers après avoir aperçu une lueur rouge sur le rivage. Les pompiers, assistés par les policiers de la Sûreté du Québec, ont ratissé les secteurs identifiés par le pêcheur, qui ne savait pas exactement dans quelle rue la demeure en flammes se trouvait. 
« On l'a localisée sur la rue du Domaine Brome. C'était un embrasement généralisé à notre arrivée », explique Pierre Laplante, directeur du Service des incendies de Lac-Brome. 
Les pompiers de la municipalité, aidés par leurs collègues de Bromont­ et de Waterloo, sont intervenus en mode défensif. Ils ont protégé un bateau et un garage situés à proximité du chalet. Le garage de la propriété voisine a aussi été arrosé pour éviter que les flammes s'y propagent. À l'aide d'une pompe portative, les pompiers ont pu puiser l'eau à même le lac pour éteindre le brasier. 
Le chalet est une perte totale. La cause du brasier demeurait toujours un mystère, mercredi. En plus de fouiller les décombres à la recherche d'indices, les pompiers devaient rencontrer les propriétaires. « On n'a aucune idée », a lâché le directeur.