Un camion du Service des incendies de Granby a officiellement été offert à la Commune de Carrefour, en Haïti. Dans l’ordre habituel: Simon Boutin, Jule Édouard Pierre, Pascal Bonin et Kerby Théodore.

Un camion de pompiers en route vers Haïti

Mieux protéger les bâtiments peut assurément sauver des vies. Le don d’un camion autopompe du Service des incendies de Granby à la Commune de Carrefour en Haïti changera sans doute le destin de centaines, voire de milliers de personnes dans ce pays des Antilles.

« C’est la première ville à pouvoir se doter du meilleur service d’incendie et de secours avec le peu moyen qu’on dispose. Avoir un camion comme ça va renforcer la capacité d’opération de la ville de Carrefour », affirme Jule Édouard Pierre, le maire de la commune, qui était visiblement fier de recevoir un tel don.

Un protocole de jumelage et de coopération qui unit la ville de 600 000 habitants à Granby depuis 2017 a mené au don du camion, qui avait atteint sa vie utile pour les pompiers de Granby. Fabriquée en 1989, l’autopompe leur a officiellement été remise jeudi.

Le véhicule roulera d’abord jusqu’à Boston, où il sera placé sur un bateau à destination de Carrefour. Le service d’incendie et de secours le recevra en octobre. Ce sera le troisième véhicule du nouveau service d’urgence fondé il y a un an, soit lorsque les compétences d’intervention ont été transférées aux communes. Auparavant, ce service était à la charge de la police nationale d’Haïti.

La brigade haïtienne, composée de 38 sapeurs — dont 15 femmes — réalise en moyenne une trentaine d’interventions par mois. Carrefour était d’ailleurs la seule ville à se doter d’un « embryon » de service de pompiers l’année dernière, précise le maire local.

Deux pompiers de Granby se rendront bientôt en Haïti durant une semaine pour former leurs homologues.

Le logo du Service des incendies de Granby ne sera pas remplacé. « Ça ne changera jamais, affirme Jude Édouard Pierre. C’est ce qui fait que la coopération va s’internationaliser. »

« C’est assez extraordinaire qu’une petite ville donne un camion à une grande municipalité de 600 000 habitants ! De penser que les citoyens de Granby vont sauver probablement des milliers de vies dans une ville des Antilles, c’est assez formidable », estime le maire de Granby, Pascal Bonin.

Le service des incendies va se départir d’un autre camion dans quelques années et il a été convenu de l’offrir à la commune de Carrefour.

Cette collaboration ne s’essouffle donc pas. Les deux villes discutent maintenant d’un partenariat concernant les arts et les sports, dont certains projets pourraient se concrétiser en 2019.