Le petit Dominick, né samedi, porte le nouveau cache-couche de Cowansville. Il est entouré de ses parents, Étienne Blanchette-Surprenant et Kasandra Poirier, ainsi que de la mairesse Sylvie Beauregard (à droite) et de Sophie Perreault, chef de maternité pédiatrie.

Un cache-couche spécial pour les bébés nés à Cowansville

L’idée mijotait depuis deux ans dans l’esprit de Fanny Poisson, la directrice des communications de Cowansville, mais voilà qu’elle devient concrète. Chaque enfant qui naîtra à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins recevra un cache-couche où l’on peut lire « Né (e) à Cowansville ». Il s’agit d’une première initiative du genre au Québec, selon Mme Poisson.

Les représentants de la Ville et du CIUSSS de l’Estrie-CHUS en ont fait l’annonce en direct du pavillon des naissances de l’hôpital. Avec cette initiative, Mme Poisson souhaite faire rayonner davantage le pavillon des naissances et la ville de Cowansville.

« On souhaitait trouver une autre façon originale de faire connaître les services de l’hôpital et la ville de Cowansville en plus de développer ce sentiment de fierté, souligne la mairesse Sylvie Beauregard. Puisque les nouveaux parents aiment bien envoyer des photos à la famille et aux amis à la naissance de leur enfant, on s’est dit qu’un cache-couche pouvait être un bel outil. Le Cercle des fermières de Cowansville tricote déjà des petits bonnets pour tous les nouveau-nés, donc le cache-couche venait compléter le cadeau à offrir à nos nouveau-nés. »

Un premier enfant l’a d’ailleurs reçu à temps pour l’annonce. Le petit Dominick, né samedi, a posé avec ses parents, Kasandra Poirier et Étienne Blanchette-Surprenant, en portant son cache-couche blanc à l’imprimé turquoise. « La réponse a été super positive, rapporte Mme Poisson. Ils avaient hâte de pouvoir le mettre au bébé. Ils sont de Farnham, ça garde un beau souvenir pour le petit bébé. »

Durant la conférence de presse, deux autres couples nouvellement parents en ont reçu également.

Reconnaissances

Les familles sont importantes pour Cowansville. La ville est l’une des treize premières municipalités aux Québec qui a reçu son accréditation Municipalité amie des enfants — un programme de l’Unicef dont le renouvellement sera annoncé jeudi.

L’hôpital a été le premier établissement au Canada à être certifié Ami des bébés, en 1999. « Ça met en place des pratiques favorables à l’allaitement maternel qui profitent aussi bien aux bébés allaités qu’à ceux qui ne le sont pas, explique Sophie Perreault, chef de la maternité et de la pédiatrie. Depuis 2010, on est membre de l’International Mother Baby Child Birth Initiative, qui prône le respect de la physiologie de la grossesse, de l’accouchement et de la naissance. »

Le pavillon des naissances est aussi exempt de pouponnière, si bien que les familles ont droit à une chambre privée où il y a de la place pour le deuxième parent, de jour comme de nuit. Les conditions sont telles que des familles de partout dans la région et des régions voisines choisissent BMP pour mettre au monde leur enfant. Selon Mme Perreault, il y a en moyenne 800 naissances chaque année à BMP.

La Ville de Cowansville assume l’entièreté des frais pour l’achat des cache-couches et l’impression, ce qui revient à environ 5 $, pigé à même le budget de promotion.