Jacques Lapensée est récipiendaire de la Médaille du lieutenant-gouverneur, dans la catégorie âinés, pour son implication dans la communauté.
Jacques Lapensée est récipiendaire de la Médaille du lieutenant-gouverneur, dans la catégorie âinés, pour son implication dans la communauté.

Un Bromontois reçoit la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Jacques Lapensée a reçu toute une surprise, jeudi matin, lorsqu’il a consulté son courrier. Une lettre lui annonçait qu’il était récipiendaire de la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec, dans la catégorie aînés.

«J’étais vraiment surpris quand la poste a sonné chez moi. J’avais une petite larme à l’oeil quand j’ai ouvert l’enveloppe...», mentionne M. Lapensée, qui demeure à Bromont depuis une vingtaine d’années.

Depuis 50 ans, Jacques Lapensée s’implique comme bénévole, que ce soit dans l’équipe sportive de son fils, dans son lieu de travail ou dans des comités, et aujourd’hui, celui-ci s’implique auprès du Centre national de cyclisme, des Amis des sentiers, du comité de la famille et du Centre Marguerite-Dubois. Rien n’arrête le Bromontois, même en période de confinement, où il donne de son temps et de l’aide en mode télétravail.

«Le bénévolat dans son entièreté»

Humble, Jacques Lapensée a tenu à souligner à La Voix de l’Est à quel point le travail de tous les bénévoles est important.

«Je ne veux pas que l’article tourne autour de moi... j’aimerais que ce soit à propos du bénévolat dans son entièreté, parce que c’est important», a-t-il soutenu.

À Bromont, aux dires de M. Lapensée, pas loin de 1000 bénévoles s’impliquent à différents niveaux, et ce dernier veut les remercier.

«Notre vraie richesse, ce sont tous ces gens qui s’investissent dans leur communauté. Beaucoup de personnes mériteraient ce prix-là aussi», dit-il.

La cérémonie officielle de la remise de la médaille, tout comme la fête bromontoise célébrant la Semaine de l’action bénévole, du 19 au 25 avril, sont annulés.

Souhaits

M. Lapensée tient tout de même à ce que l’implication des bénévoles soit soulignée.

«Les gens le font pour faire une différence, pour renforcir le lien d’appartenance à une communauté et parce qu’ils se sentent utiles. Au niveau du bénévolat, il n’y a pas de classe sociale. Tout le monde est égal».

De plus en plus de jeunes s’impliquent à Bromont, reconnaît M. Lapensée.

«Mon souhait, ce serait que l’implication soit un volet du ministère dans toutes les écoles. Certaines écoles l’ont, mais j’aimerais qu’on le bonifie et qu’on le valorise», mentionne celui qui souhaiterait également que le Centre Marguerite-Dubois soit reconnu officiellement comme centre de bénévolat.

La Médaille du lieutenant-gouverneur a pour objet la reconnaissance de l’engagement bénévole, de la détermination et du dépassement de soi de Québécois et de Québécoises qui exercent ou qui ont exercé une influence positive au sein de leur communauté ou de la nation québécoise.