Pauline Quinlan a reçu un hommage à la veille de sa retraite de la vie politique.

Un bien-cuit pour Pauline Quinlan

Pauline Quinlan terminera bientôt son dernier mandat à la tête de la municipalité de Bromont. La Fondation du maire et ses proches lui ont réservé un bien-cuit, jeudi soir, à l'Auberge Château-Bromont.
Sa première retraite - celle du milieu scolaire - ses 19 ans comme mairesse de Bromont et sa vie de famille ont été les trois grands thèmes de la soirée. Ses fils Mark et Louis ont notamment pris la parole.
« J'ai des papillons, a confié Mme Quinlan avant de sortir rejoindre ses proches. J'ai vu plein de gens d'Ottawa, de Sherbrooke, mon ami Jean Perreault. Il y a des employés de la Ville et aussi l'ancien maire (de Granby) Richard Goulet, avec qui j'ai travaillé à la MRC Haute-Yamaska. Il y a des élus de la première heure. C'est touchant. »
Une amie du secondaire était également là, tout comme le président de la commission scolaire Eastern Township, pour laquelle elle avait lancé le projet pilote de l'école primaire anglophone de Sutton, dans son autre vie.
La soirée était par ailleurs la dernière collecte de fonds pour la Fondation du maire durant son mandat.