Une résidence a été endommagée par un incendie qui s’est déclaré à l’extérieur de la maison. L’avertisseur de fumée a fonctionné et réveillé la famille.
Une résidence a été endommagée par un incendie qui s’est déclaré à l’extérieur de la maison. L’avertisseur de fumée a fonctionné et réveillé la famille.

Un avertisseur de fumée sauve cinq vies

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Les pompiers martèlent le même message année après année. Les avertisseurs de fumée sauvent des vies. Une famille de Bromont en a eu la preuve, dimanche, lorsque l’appareil l’a réveillée au beau milieu de la nuit alors qu’un incendie commençait à se propager.

Trois adultes et deux enfants se trouvaient dans la propriété de la rue des Randonneurs quand l’alarme a retenti, vers 1h10, dans la nuit de samedi à dimanche. «L’avertisseur de fumée a fonctionné et ils ont été réveillés», explique Maxime Roy, chef division aux opérations au Service des incendies de Bromont-Brigham-St-Alphonse.

Le feu s’est déclaré à l’arrière de la maison, à l’extérieur. Les flammes se sont propagées au balcon et au revêtement extérieur. La chaleur du brasier a notamment fait éclater des fenêtres, illustre M. Roy. «Il y a eu une légère propagation de la fumée dans le bâtiment», poursuit-il.

Une trentaine de sapeurs ont combattu le brasier. La rapidité d’intervention a d’ailleurs permis de limiter les dommages qui sont évalués à 60 000 $.

La famille a été prise en charge par des amis.

Un article de fumeur serait en cause dans cet incendie. Les pompiers rappellent l’importance de s’assurer que son mégot de cigarette soit bien éteint et que celui-ci est déposé dans un contenant conforme.