« J'ai entendu le crépitement et c'est là que j'ai vu le feu. C'était rouge», raconte Carole Riopel, qui habite l'immeuble situé à côté de celui où l'incendie faisait rage.

Un article de fumeur responsable d'un incendie

Un article de fumeur serait possiblement à l'origine d'un incendie qui a endommagé un triplex de la rue de l'Assomption, vendredi après-midi, à Granby. Personne n'a été blessé. Les pompiers ont réussi à sauver un petit chien qui se trouvait dans le logement qui a subi de lourds dégâts causés par les flammes.
Un article de fumeur semble être à l'origine d'un incendie qui a lourdement endommagé un logement situé dans un triplex de la rue de l'Assomption, à Granby.
« J'ai entendu le crépitement et c'est là que j'ai vu le feu. C'était rouge, raconte Carole Riopel, qui habite l'immeuble situé à côté de celui où l'incendie faisait rage. J'étais sur le gros nerf et j'ai appelé le 911. » 
Son conjoint a utilisé un boyau d'arrosage pour tenter d'éteindre le brasier et éviter qu'il ne se propage à leur résidence. À l'arrivée des pompiers, le feu faisait rage à l'arrière du bâtiment. Celui-ci a pris naissance sur le balcon au niveau du rez-de-chaussée. « Le feu a monté sur le mur et il est entré dans le logement du rez-de-chaussée, décrit Dany Drolet, chef à la formation au Service des incendies de Granby. L'intervention rapide des pompiers a permis de limiter les dommages et de sauver le chien qui était dans le logement. »
Vingt-cinq minutes ont été suffisantes à la vingtaine de pompiers présents pour maîtriser les flammes. Celles-ci ont lourdement endommagé un appartement situé au rez-de-chaussée, mais les deux autres logements ont seulement été envahis par l'odeur de la fumée. 
Tout porte à croire qu'un article de fumeur sur la galerie est à l'origine du sinistre, indique le chef Drolet.