On voit ici une esquisse du centre culturel St-John, qui subira des travaux architecturaux majeurs.
On voit ici une esquisse du centre culturel St-John, qui subira des travaux architecturaux majeurs.

Un amalgame d’histoire et de modernité

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Bromont s’apprête à lancer les travaux qui métamorphoseront le centre culturel St-John. L’emblématique bâtiment patrimonial de la rue Shefford subira une cure de jeunesse, en plus d’être agrandi, permettant de doubler sa capacité d’accueil. Du coup, on ajoutera au bâtiment datant de la fin des années 1800 une touche de modernité.

Une première esquisse du bâtiment laisse entrevoir une fenestration abondante du côté gauche du centre culturel, aux abords de la rue John-Savage, qui subira d’importantes modifications et ajouts architecturaux. Par ailleurs, la Ville doit dévoiler officiellement, mardi, l’ensemble des plans du bâtiment.

Bromont s’est notamment inspiré des travaux réalisés à l’église anglicane de Lévis, transformée en salle de spectacles. Le projet d’envergure, estimé à plus de 3 millions $, s’articulera autour de l’agrandissement d’environ 2500 pieds carrés du bâtiment. La réfection de la maçonnerie, qui aura au préalable été faite sur les trois autres faces de l’immeuble, sera alors complétée.

Bromont s’apprête à lancer les travaux qui métamorphoseront le centre culturel St-John.

L’ajout d’infrastructures permettant une meilleure accessibilité aux personnes handicapées, ainsi que la mise à niveau du système d’éclairage, des dalles et de l’isolation de l’ancien lieu de culte, sont aussi dans les cartons. Les locaux administratifs seront relocalisés dans ce nouvel espace.

Une campagne de financement doit être lancée sous peu pour boucler le budget. La collecte de fonds grand public sera pilotée par les Amis de la culture de Bromont, avait indiqué à La Voix de l’Est le conseiller municipal Michel Bilodeau, responsable des dossiers culturels.