Un agrandissement de la caserne des pompiers de Shefford est projeté pour pallier le manque d’espace, notamment pour entreposer leurs équipements de sauvetage hors réseau routier.

Un agrandissement de la caserne des pompiers de Shefford projeté

Les pompiers de Shefford n’auront plus à composer avec un manque d’espace à la caserne, devenue trop exiguë au fil des ans. Un agrandissement de la partie garage du bâtiment est projeté pour y entreposer des équipements et aménager une aire de décontamination du matériel.

« On commence à manquer d’espace. Il fallait agrandir, mais par l’intérieur, ce n’est pas possible, donc il faut agrandir par l’extérieur », indique André Cadorette, directeur du Service de sécurité incendie de Shefford.

Le projet d’agrandissement vise la partie garage du bâtiment qui a été construit en 1996. Deux portes de garage seront ajoutées afin d’y entreposer les équipements acquis au cours de la dernière pour le sauvetage effectué hors du réseau routier, dont un véhicule tout-terrain.

Faute d’espace, certains équipements restent à l’extérieur de la caserne tandis que d’autres sont entreposés au garage municipal de la route 112, à environ 5,5 kilomètres du quartier général des pompiers. « Il faut aller les chercher au garage municipal, donc c’est un délai d’intervention de plus », explique M. Cadorette.

Le projet d’agrandissement permettra aussi d’aménager un espace consacré à la décontamination des équipements utilisés par les pompiers lors d’un incendie, dont les habits de combat, les appareils respiratoires et les boyaux. « Une grosse partie est faite sur le site de l’intervention, mais quand on complète à la caserne, on sort les véhicules à l’extérieur l’hiver et l’été, on fait l’inverse », explique M. Cadorette.

Un appel d’offres a été lancé à la mi-mars. Les entrepreneurs ont jusqu’au 15 avril pour remettre leur soumission. La direction du service de sécurité incendie en fera ensuite l’analyse et soumettra sa proposition aux membres du conseil municipal à la séance du conseil municipal du 7 mai pour approbation.

Si le projet, évalué à un peu plus de 300 000 $, obtient leur aval, les plans et devis seront préparés, puis le chantier s’ouvrira. Le chef des pompiers souhaite que l’agrandissement soit terminé à l’automne, juste à temps pour la semaine de prévention des incendies et profitera de cette occasion pour organiser une journée portes ouvertes de la caserne.