Le Marché de Sutton pourra bel et bien accueillir des clients cette année.
Le Marché de Sutton pourra bel et bien accueillir des clients cette année.

Un 50e anniversaire dont le Marché de Sutton se souviendra

Le Marché de Sutton pourra bel et bien fêter ses 50 ans... mais sans tambour ni trompette. Les mois de célébration seront plutôt humbles, alors que la pandémie a obligé le conseil d’administration à revoir ses plans.

Seuls les produits essentiels y seront offerts, soit l’alimentaire, le sanitaire et l’horticulture, indique Dana Cooper. Sans cantine ni dégustation, il ne faudra consommer les produits qu’une fois achetés. Les toilettes ne seront pas accessibles aux visiteurs et les heures d’ouverture raccourcies.

Le plan du site a aussi été revu pour que les commerçants, réduits de moitié, aient plus d’espace entre eux. «On a mis nos grands vendeurs, comme les maraîchers, dans les coins pour qu’ils puissent avoir leur file, et qu’elle soit à l’extérieur du site», ajoute-t-elle.

Le marché a publié un protocole à respecter lors de sa visite au marché, mais chaque commerçant aura le sien également, comme pour le paiement par carte ou en argent. Il est par exemple recommandé d’avoir ses propres sacs, son désinfectant à main et de ne pas flâner sur place.

«Ça nous coûtera plus cher cette année parce qu’on peut n’avoir que la moitié des kiosques et qu’on a des frais comme l’impression d’affiches, souligne Mme Cooper. C’est beaucoup de travail. Mais j’ai l’impression que les gens sont vraiment très contents d’avoir un marché cette année. On a hâte que ça se passe, mais c’est beaucoup de gestion et de stress.»

Pour l’instant, le nombre de personnes sur le site ne sera pas contrôlé, mais le premier samedi de la saison donnera le ton aux prochains.

Le conseil d’administration souhaitait ardemment pouvoir accueillir les commerçants et les visiteurs cette année puisqu’il s’agit du 50e anniversaire du Marché de Sutton.

«On est fier et on travaille fort pour que la communauté puisse bénéficier du marché. Ça a toujours été des bénévoles qui ont pris de leur temps pour que ça ait lieu. Et c’est sur le même terrain depuis 46 ans. C’est assez impressionnant.»

Le marché ouvre pour la première fois cette saison ce samedi, de 8 h à 13 h, et la saison se poursuivra jusqu’à la fin octobre, pour un total de 24 samedis. «Si tout va bien. Ce qu’on espère !»