Trois arrestations pour facultés affaiblies

Trois automobilistes ont été arrêtés pour des infractions liées à l’alcool dans la nuit de vendredi à samedi sur le territoire de la Sûreté municipale de Granby.

La soirée, fort occupée pour les policiers, a commencé vers 18 h, quand la Sûreté municipale a reçu l’appel d’un citoyen signalant qu’un conducteur semblait conduire avec les capacités affaiblies. Le véhicule a été intercepté dans le secteur du boulevard Fortin et de la rue Robinson. Le conducteur a été conduit au poste de police où il a échoué l’alcootest. Son véhicule a été saisi et son permis suspendu pour une durée de 90 jours.

Un second quadragénaire a été intercepté peu après 1 h, samedi matin, après avoir coupé brusquement le chemin à une voiture de patrouille qui circulait sur la rue Principale, toujours à Granby. Les patrouilleurs ont d’abord voulu arrêter le fautif sous le motif de ne pas avoir cédé le passage. C’est toutefois à ce moment qu’ils ont constaté que le Granbyen était intoxiqué par l’alcool.

L’homme a échoué le test d’ivressomètre en dépassant le double de la limite d’alcool permise dans le sang par la loi. Son véhicule a été saisi pour un mois et son permis de conduire suspendu pour 90 jours.

Quelques heures plus tard, c’est une jeune conductrice de 18 ans qui a été arrêtée. La jeune femme, originaire de Granby, a été interceptée par les policiers qui souhaitaient vérifier si elle était en état de conduire. La jeune femme était soumise à la politique de tolérance zéro, mais le résultat du test de dépistage d’alcool s’est avéré positif.

Son permis a été suspendu pour 90 jours. Elle devra s’acquitter d’une amende de 486 $, en plus de s'être mérité huit points d’inaptitude sur son nouveau permis.