La priorité est accordée seulement aux piétons aux traverses, dont celle située sur la route 112, à l’intersection de la piste cyclable l’Estriade à Granby, rappellent les policiers.
La priorité est accordée seulement aux piétons aux traverses, dont celle située sur la route 112, à l’intersection de la piste cyclable l’Estriade à Granby, rappellent les policiers.

Traverse sur la route 112: à qui la priorité?

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
La nouvelle signalisation au croisement de la piste cyclable et de la route 112 à Granby, à l’est de la ville, n’est pas bien comprise par tous les usagers. La Voix de l’Est a consulté le Service de police de Granby qui rappelle les obligations des usagers de la route et ceux du lien cyclable.

La traverse de la piste cyclable l’Estriade sur la route 112 est maintenant située dans une zone où la limite de vitesse a été abaissée à 50 km/h. La signalisation en place depuis le 20 juillet accorde désormais une priorité aux piétons pour traverser la route provinciale, ce qui n’était pas le cas auparavant.


« Aux traverses, si tu ne débarques pas de ton vélo, tu n’as pas la priorité »
Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby

Seuls les piétons sont prioritaires

Un cycliste ne peut donc pas obtenir la priorité, à moins de débarquer de son vélo et de marcher à côté de celui-ci, explique Caroline Garand, porte-parole du corps policier. Il devient ainsi un piéton. «Certains pensent qu’ils ont seulement à mettre un pied à terre à côté de leur vélo, mais ce n’est pas ça», précise-t-elle.

Lorsque le cycliste est debout à côté de sa monture, les automobilistes qui circulent sur la route 112 ont l’obligation de s’arrêter et de le laisser traverser. Un conducteur en infraction s’expose à une contravention de 171$.

«On a tous une responsabilité sur notre sécurité, poursuit l’agente Garand. Chaque année, on rappelle qui a la priorité. Aux traverses, si tu ne débarques pas de ton vélo, tu n’as pas la priorité.»

À la suite du changement de signalisation, les policiers de Granby ont installé une remorque radar pour rappeler aux automobilistes qu’ils doivent lever le pied.

Des patrouilleurs de l’organisme CARTHY, qui s’occupe du lien cyclable, sont aussi présents sur une base régulière pour rappeler les obligations des usagers. Le ministère des Transports a de son côté installé un panneau à message variable près de la traverse. Les policiers à vélo et à moto surveillent également le secteur.