La Ville de Granby a mis la table pour réaliser trois chantiers routiers cet été, dont rue Coupland. Des contrats ont été accordés. Mais la confirmation d’une subvention du ministère des Transports est attendue avant de lancer les travaux.
La Ville de Granby a mis la table pour réaliser trois chantiers routiers cet été, dont rue Coupland. Des contrats ont été accordés. Mais la confirmation d’une subvention du ministère des Transports est attendue avant de lancer les travaux.

Travaux routiers à Granby: contrats accordés, subventions attendues

Ils sont attendus par plusieurs automobilistes. Un pas de plus a été franchi, avec l’octroi de contrats, vers la réalisation de travaux de réfection de chaussée dans les rues Coupland, Bergeron Ouest et Denison Ouest à Granby.

La mise en oeuvre des chantiers demeure toutefois conditionnelle à la réception de subventions, précise le chef de la division des communications à la Ville, Marc Antoine Morin. «Nous sommes en attente d’une confirmation du gouvernement sous peu», affirme-t-il.

Une série de contrats a néanmoins été accordée, lors de la dernière séance du conseil municipal.

Avizo Expert-Conseils a obtenu le mandat de services professionnels pour la surveillance des travaux de reconstruction de la chaussée de la rue Coupland, sur une distance de 1,4 km à partir de la limite de Shefford en direction de Granby, au coût de 49 574 $. Des quatre soumissions reçues, l’entreprise de Granby a déposé l’offre la plus basse.

Trois entreprises ont par ailleurs répondu à l’appel d’offres de la Ville, mais les travaux de la rue Coupland seront réalisés, le moment venu, par Excavation St-Pierre et Tremblay. L’entrepreneur de Cowansville a déposé la soumission la moins élevée, au coût de 1,3 million $.

Alors que la subvention attendue devait initialement permettre de couvrir jusqu’à 75% des coûts, l’aide financière pourrait finalement atteindre jusqu’à 90%. La Ville de Granby a déposé une demande afin de profiter de la bonification du programme d’aide à la voirie locale du ministère des Transports, mis en place dans la foulée de la COVID-19, précise l’ingénieure de projets au service de la planification et de la gestion du territoire, Julie-Michelle Fortin.

«On a donné le contrat tout de suite pour être capable de démarrer rapidement, advenant l’annonce de la subvention», précise-t-elle.

Autres travaux

Le scénario est similaire pour la rue Bergeron ouest. La réhabilitation de la chaussée y est planifiée sur une distance de 900 mètres, entre les rues Scott et Saint-Charles.

La surveillance des travaux a été confiée, au terme d’un appel d’offres, à Services EXP, au coût de 51 796 $, tandis que l’entrepreneur Bertrand Ostiguy de Shefford se chargera de la réalisation des travaux. Un contrat de 1,1 million $ lui a été accordé.

Selon Julie-Michelle Fortin, la subvention souhaitée pourrait assumer jusqu’à 65% de la facture, si les travaux peuvent profiter de la bonification du programme.

Détail: la remise à neuf de la portion est de la rue Bergeron, d’environ 400 mètres, est également prévue au contrat, mais elle n’est pas admissible à la subvention. La Ville paiera ainsi 100% des coûts de cette section, précise l’ingénieure de projets.

Autre chantier réclamé depuis longtemps par plusieurs, des travaux de resurfaçage seront réalisés rue Denison Ouest, si la subvention souhaitée est au rendez-vous, de la rue Simonds aux limites de la Ville, à l’exception d’une zone où un ponceau a été refait il y a quelques années.

Pavages Maska de Saint-Hyacinthe a obtenu le contrat pour la réalisation des travaux, qui prévoient en outre le remplacement de trois ponceaux. L’entreprise a déposé la soumission la plus basse.

Si Granby bénéficie de la bonification du programme d’aide à la voirie locale, jusqu’à 90% des coûts pourraient être assumés par la subvention.

«Aussitôt que le ministre nous confirmera l’aide financière et en fera l’annonce, on pourra débuter les travaux», relève Julie-Michelle Fortin.