François Méthot-Borduas, 34 ans, est entré en fonction la semaine dernière à titre de directeur des travaux publics de la Ville de Granby.

Travaux publics à Granby: entrée en fonction du nouveau directeur

L'équipe de cadres de la Ville de Granby vient de prendre un coup de jeune avec l'entrée en fonction du nouveau directeur des travaux publics, François Méthot-Borduas, âgé de 34 ans.
« J'ai été gestionnaire très jeune. À 20 ans, j'étais sur le comité de direction du club de golf La Vallée du Richelieu », a fait valoir le principal intéressé jeudi lors d'une entrevue avec La Voix de l'Est.
François Méthot-Borduas est entré en fonction la semaine dernière. Il succède à Sylvain Flibotte qui occupe désormais le poste de directeur associé. M. Flibotte prendra sa retraite à la fin de l'été. Mais d'ici là, il assurera une période de transition avec son successeur, notamment pour lui permettre d'apprivoiser la logistique des opérations de déneigement durant l'imprévisible saison hivernale.
Au cours des dernières années, M. Méthot-Borduas occupait des fonctions similaires à la ville d'Otterburn Park. « J'étais directeur des travaux publics, mais on faisait aussi le service de génie, la reconstruction des infrastructures, la gestion des actifs, les appels d'offres. Et le déneigement était fait 100 % à l'interne. C'est du connu », souligne-t-il. 
L'équipe du nouveau gestionnaire est cependant plus considérable à Granby. Il passe de 25 travailleurs durant la période de pointe estivale à Otterburn Park à 125 durant la même période à Granby. 
« Il y a une bonne différence, mais mon bagage de gestionnaire fait en sorte que je me sens à l'aise », dit le directeur des travaux publics, qui affirme en outre avoir le souci de développer de bonnes relations de travail avec ses nouveaux partenaires.  
Feuille de route
En plus de son expérience à titre de directeur de golf au Club de la Vallée du Richelieu, où il a aussi participé à la conception de parcours de golf, François Méthot-Borduas a travaillé comme directeur des finances et de l'administration au Centre Nad à Montréal, une école qui offre des programmes universitaires en animation 3D et en design numérique.
Il a entre autres complété une formation de premier cycle universitaire en architecture du paysage et un Executive MBA, pour les gestionnaires qui occupent déjà une fonction de cadre ou s'y préparent.
« J'aime la gestion de projets, les défis et le service à la clientèle personnalisé, le client étant, dans les municipalités, les citoyens », affirme M. Méthot-Borduas. 
Après avoir aussi travaillé dans le secteur privé, il affirme se plaire dans le milieu municipal qui lui permet de toucher à un paquet de facettes au quotidien. « C'est tellement varié. Il y a des défis tout le temps », lance-t-il. 
François Méthot-Borduas connaissait déjà Granby, mais pas dans le détail. Son travail l'amènera cependant à en connaître les moindres recoins. Il affirme pour le moment avoir un coup de coeur notamment pour l'aménagement des parcs. 
« C'est quelqu'un qui se marie bien avec notre communauté et ses valeurs. (...) Il va insuffler un souffle nouveau. Il va bien s'intégrer au comité de gestion », a déclaré le directeur général de la Ville, Michel Pinault, au moment de sa nomination.