Une résidence située rue Centre à Granby figure parmi les endroits visités par les policiers de Granby et le groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec.

Trafic de stupéfiants: un réseau mis hors circuit

Les policiers de Granby ont mis hors circuit un réseau de trafic de stupéfiants qui fournissait plusieurs points de vente, jeudi, lors de l'opération baptisée Ecko. Une résidence, un logement et un garage situé à proximité d'une maison accueillant une garderie ont été perquisitionnés. Quatre hommes et deux femmes ont été arrêtés.
La présumée tête dirigeante du réseau de vente de stupéfiants démantelé jeudi, André Coulombe, a été accusée de possession de drogue en vue de trafic et recel de plus de 5000 $.
« C'est un réseau bien organisé qui alimentait plusieurs points de vente à Granby et dans la région », explique Guy Rousseau­, porte-parole du Service de police de Granby. 
L'enquête initiée en septembre 2016 à la suite d'informations transmises par le public a finalement mené à trois perquisitions, jeudi matin. Les policiers de Granby, assistés par le groupe tactique d'intervention de la Sûreté du Québec, sont débarqués sur le coup de 4 h dans une petite maison jaune de la rue Centre, au centre-ville, et dans un logement situé dans un triplex de la rue Decelles. 
Un garage situé sur la même propriété qu'une résidence dans laquelle se trouve une garderie a également fait l'objet d'une perquisition sur le boulevard de la Mairie. La propriétaire de la maison a fait savoir à La Voix de l'Est qu'elle n'avait rien à voir avec ce qui se trouvait dans le garage puisqu'elle le loue à des membres de sa famille. La propriétaire n'a pas été arrêtée.
Cannibis, haschisch et méthamphétamine
Une cinquantaine de policiers ont participé à l'opération qui a mené à la saisie de cannabis, haschisch, résine de cannabis, cocaïne, champignons hallucinogènes et méthamphétamine, selon un bilan provisoire fourni par le service de police. Aucune quantité n'a été dévoilée.
Les stupéfiants ont été découverts dans plusieurs véhicules, notamment dans une motoneige entreposée dans le garage du boulevard de la Mairie. Celle-ci a été saisie tout comme cinq autres véhicules. Les policiers ont aussi confisqué près de 10 000 $ en argent. 
La présumée tête dirigeante du réseau, André Coulombe, un Granbyen de 47 ans, a été accusé de possession de drogue dans le but d'en faire le trafic et de recel de plus de 5000 $, jeudi après-midi, au palais de justice de Granby. Il demeure détenu jusqu'à son retour au tribunal lundi. La femme de 32 ans arrêtée dans le logement de la rue Decelles ainsi que la femme de 42 ans et l'homme de 31 ans arrêtés sur la rue Centre sont attendus au tribunal en août pour être accusés de possession de drogue en vue d'en faire le trafic.
Deux autres hommes âgés de 25 ans et 40 ans recevront une sommation à comparaître. Les individus interpellés lors de cette opération sont connus des policiers.