«Dans un scénario catastrophe, des gens pourraient utiliser des méthodes violentes pour protester contre l’élection de Joe Biden», dit Dominic Dumas, politologue et enseignant d’histoire et de science politique au Cégep de Granby.
«Dans un scénario catastrophe, des gens pourraient utiliser des méthodes violentes pour protester contre l’élection de Joe Biden», dit Dominic Dumas, politologue et enseignant d’histoire et de science politique au Cégep de Granby.

«Tout peut basculer»

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Dominic Dumas, politologue et enseignant d’histoire et de science politique au Cégep de Granby, donne ses impressions sur la campagne électorale américaine qui s’achève ainsi que ses répercussions au Canada.