Un employé de l'entreprise Normand Jeanson Excavation, Frédérick Mailloux, a perdu la vie après avoir été heurté par un camion à benne, mardi.

«Tout le monde est sous le choc»

« Tout le monde est sous le choc. On est une grosse famille... C'est dur », confie Michaël Jeanson, propriétaire et président de l'entreprise Normand Jeanson Excavation, où un employé a perdu la vie mardi après-midi. La Sûreté du Québec et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ont ouvert une enquête afin d'établir la cause du drame.
L'accident de travail fatal s'est produit sur la propriété de l'entreprise de Stukely-Sud où des activités de remplissage étaient en cours afin d'agrandir le stationnement. Frédérick Mailloux, qui y travaillait depuis deux ans, a été happé mortellement par un camion à benne qui était chargé. 
L'homme de 38 ans marchait en direction de la machinerie qu'il opérait ou d'un autre camion lorsque l'accident a eu lieu, selon M. Jeanson. « Il était dans les angles morts du camionneur. Pourquoi ? On a de la misère à comprendre ce qui s'est passé. »
Le camionneur a subi un violent choc nerveux. Il est en arrêt de travail, indique Michaël Jeanson.
La mort du travailleur a bouleversé les employés. « C'était dur, hier (mardi), et ça l'est encore plus aujourd'hui, laisse tomber le propriétaire de l'entreprise et ami de la victime. On pense à sa famille. »
Des inspecteurs de la CNESST se sont rendus sur place mardi et mercredi. « Nos inspecteurs ont sécurisé les lieux, ils ont recueilli les témoignages des personnes présentes et ils ont demandé à l'employeur que le lieu où l'accident s'est produit reste inchangé le temps de l'enquête », explique Mikaëlle Tourigny, communicatrice étudiante à la CNESST. 
Des enquêteurs de la Sûreté du Québec et un reconstitutionniste se sont également déplacés sur la scène de l'accident puisqu'un véhicule routier est impliqué.