Les Harfangs du Triolet ont inscrit une deuxième victoire en autant de matchs lorsqu'ils ont disposé des Patriotes de Laval.

Tournoi pee-wee de Waterloo: les Harfangs AAA visent haut

Les Harfangs de l'école secondaire du Triolet de Sherbrooke sont débarqués au Tournoi national pee-wee de Waterloo avec un gros objectif : celui de tout gagner dans la classe AAA.
Les Harfangs, qui misent sur trois joueurs de la région au sein de leur alignement, dominent la section Centre de la Ligue d'excellence du Québec en vertu de leur dossier de 14 victoires, quatre défaites et cinq verdicts nuls. Avant les Fêtes, ils ont perdu en finale du tournoi de Longueuil. 
« Un entraîneur doit toujours se garder une p'tite gêne, mais on est vraiment solides à toutes les positions, a expliqué l'entraîneur Alex-André Perron. Que ce soit en attaque, en défense ou devant le filet, on est bons partout. Aussi, les jeunes travaillent fort et il y a une bonne chimie dans le vestiaire. »
Emrick Barabé, de Farnham, et Isaac Tremblay, de Granby, comptent parmi les meilleurs attaquants de l'équipe. Le premier a huit buts et 18 points alors que le second a sept buts et 17 points. À la ligne bleue, Charles Cléroux, de Cowansville, est très solide. 
À Waterloo, il y a un an, plusieurs des joueurs de l'édition actuelle des Harfangs s'étaient inclinés en grande finale face au Sting d'Ottawa dans la classe AA. 
« Ça s'était terminé en tirs de barrage, en plus, et les jeunes s'en souviennent, a repris l'entraîneur Perron. Ça augmente leur motivation. »
À l'aréna Jacques-Chagnon, vendredi après-midi, les Harfangs ont pris la mesure des Patriotes de Laval 3-1. Avec leur fiche de deux victoires et aucune défaite, les Sherbrookois passent directement à la ronde des quarts de finale dans le cadre d'un match qui aura lieu en fin d'après-midi, samedi. 
Mathis Dufour, deux fois, et Jérémie Dumas ont enfilé les buts des Harfangs face aux Patriotes. 
Les Vics étonnent 
En classe BB, les choses vont très bien pour les Artilleurs de Bedford/Cowansville/Farnham, qui ont remporté leurs trois matchs de la ronde préliminaire, et les Vics de la Haute-Yamaska, qui sont deux en deux. 
Alors que les Artilleurs attendent de connaître l'identité de leurs adversaires en demi-finale, les Vics, pour leur part, ont rendez-vous avec le Sting d'Ottawa, en milieu d'après-midi samedi, à l'occasion de leur dernier match de la phase préliminaire.
Les Vics étonnent à Waterloo, eux qui ont une fiche modeste de quatre victoires, 11 défaites et huit verdicts nuls dans la Ligue de l'Estrie. Les Artilleurs, eux, ont un dossier de 16 gains, deux revers et quatre nuls au sein du même circuit.
Il reste 18 matchs à cette 43e édition du Tournoi national pee-wee de Waterloo. Les finales du A, du BB et du AAA auront lieu successivement à compter de 12 h 45, dimanche.