La directrice générale de la Maison Au Diapason, Marie-Josée Fliteau.

Tournoi de golf du Diapason: la barre fixée à 150 000 $

Désormais bien ancré dans la communauté, le tournoi de golf de la maison de soins palliatifs Au Diapason de Bromont en sera à sa 15e mouture le 27 août. Plus de 200 adeptes sont attendus sur les tertres de départ. Nouveauté cette année, l’activité-bénéfice se déroulera sur deux terrains : celui du Château-Bromont et du Club de golf Knowlton.

« C’est un honneur d’accepter la présidence de cette importante activité de financement. Nous espérons inciter et démontrer qu’il est essentiel de soutenir la mission de la Fondation Au Diapason », a indiqué mercredi en point de presse Jean Provost, propriétaire d’une succursale Jean Coutu, qui copréside l’événement avec ses associés Majed Bitar et Kevin Smith.

De son côté, Douglas Johnston, vice-président du Groupe JFS valeurs mobilières Desjardins, partenaire de la première heure du Diapason et présentateur du tournoi annuel, a pour sa part souligné l’importance de l’apport des 250 bénévoles qui œuvrent au sein de la maison de soins palliatifs. 

« Au cours des dernières années, j’ai appris à connaître les bénévoles. [...] Ce sont des êtres humains, des gens qui deviennent proches des patients. Ils vivent les deuils, la douleur. Quand le patient quitte, ils reviennent à la charge. Je ne serais pas capable de faire ça. Je n’aurais pas la force. Ces gens méritent notre appui. [...] Joignez-vous à nous le 27 août pour aider à garantir la pérennité de la Maison Au Diapason. Faites un don, prenez un “foursome” et soyez présents. »

La directrice générale de la Maison Au Diapason, Marie-Josée Filteau, a réitéré en entrevue que le budget annuel de l’organisation, qui a accueilli plus de
1000 patients et leurs proches depuis 2010, s’élève à 1,6 M $.
Le ministère de la Santé accorde 600 000 $ au Diapason. 

« La campagne de financement est donc vitale pour amasser plus d’un million de dollars, chaque année, nécessaire au maintien des services offerts. »

Créativité

Faire d’une activité de financement une tradition n’est pas chose aisée, a mentionné le président du conseil d’administration de la Fondation Au Diapason, Luc Harbec. « De nos jours, il faut faire preuve de créativité et de passion pour réussir à faire grandir un événement. »

Selon Marie-Josée Filteau, la recette du succès repose principalement sur un ingrédient : la qualité de l’expérience. 

« Faire un tournoi de golf, il n’y a rien de nouveau là-dedans. C’est ce que l’on fait vivre aux participants qui fait la différence. En participant à notre tournoi, on veut que les gens lancent un gros “wow !” On doit leur donner le goût de revenir l’année suivante. Et pour ça, il faut arriver avec une organisation impeccable au niveau de l’animation, de la nourriture et que l’environnement soit beau. »

Ainsi, afin d’attirer un maximum de participants, les organisateurs du tournoi ont misé sur le Château-Bromont, puis sur le terrain du Club de golf Knowlton. En fin de journée, les participants pourront se détendre sur les airs de jazz des musiciens de l’ensemble Le Trio Céleste sur la terrasse du Château-Bromont. Suivront un repas, puis une soirée ponctuée de numéros de haute voltige présentés par un duo d’artistes ayant notamment évolué au Cirque du Soleil, ainsi qu’au sein de la troupe du Cirque Éloise. 

« On veut en mettre plein la vue », a indiqué Mme Filteau. Autre nouveauté, les convives pourront miser en ligne sur des lots proposés lors du traditionnel encan au profit de la Maison Au Diapason.

Pour de plus amples détails ou pour vous inscrire, consulter le site audiapason.org/tournoi-de-golf