Les jeunes Vics ont célébré dignement à la suite du but marqué par Éli Désautels en première période.

Tournoi bantam de Granby: les Vics... à l'arraché

Les bonnes équipes trouvent toujours une façon de gagner. Certains diront que c'est ce que les Vics AAA relève ont réussi à faire en ouverture du 47e Tournoi de hockey international bantam de Granby, mercredi soir, lorsqu'ils ont inscrit une courte victoire de 2-1 aux dépens des Gaulois d'Antoine-Girouard.
La nouvelle classe AAA relève, mise sur pied par Hockey Québec au niveau pee-wee et bantam, suscite la curiosité. Si les commentaires allaient un peu dans tous les sens à la suite de l'affrontement opposant les Vics aux Gaulois, la majorité des amateurs semblaient tout de même avoir apprécié la qualité du spectacle.
Au niveau qui nous intéresse cette semaine, les équipes de classe AAA relève sont formées de joueurs de première année bantam. En fait, les clubs ont droit à seulement trois joueurs de deuxième année au sein de leur alignement.
Mercredi, on a vu des patineurs rapides et plutôt habiles. Plusieurs observateurs ont parlé d'un « AA fort ». L'analyse se défend.
Toujours est-il que les Vics, à défaut de jouer un grand match, se sont sauvés avec la victoire. Un gain obtenu à l'arraché, mais un gain quand même. En bout de ligne, c'est ce qui compte.
Éli Désautels et Jacob Giguère ont enregistré les buts des gagnants. Les représentants de Yamaska-Missisquoi ont pris les devants 1-0 en première période avant de voir les Maskoutains créer l'égalité en deuxième. Le troisième engagement a donné lieu à du jeu plutôt intense.
Olivier Collard a bien fait devant le filet des Vics.
« Même si on a été les premiers à marquer, on a été surpris par le départ des Gaulois, a expliqué l'entraîneur Karl Préfontaine. Ils travaillaient fort, ils étaient agressifs et il a fallu s'ajuster. On peut certainement mieux jouer, mais c'est satisfaisant de voir qu'on est parvenus à l'emporter malgré tout. »
Préfontaine a aussi parlé de nervosité.
« Après avoir perdu en quarts de finale du tournoi de Sherbrooke et en finale de celui de Sainte-Foy/Sillery, nous sommes ici pour gagner. Les jeunes sont chez eux et ils veulent impressionner parents et amis. Et parce qu'ils veulent bien faire, je les ai sentis fébriles ce soir. Mais là, la glace est brisée. »
Au sein de la Ligue d'excellence du Québec, les Vics ont une fiche de 15 victoires, huit défaites et trois verdicts nuls. Mercredi, ils affrontaient une équipe qui comptait seulement sept gains en 26 matchs.
« Nous avons du talent, mais il faut travailler, a encore dit Préfontaine. Les gars peuvent difficilement se permettre de prendre congé un soir. »
Les Vics ont rendez-vous avec le Wild d'Eastern Ontario jeudi soir.
Victoire des Vics AA
En classe AA, les Vics ont blanchi les Harfangs du Triolet 3-0. Jeffrey Carbonneau s'est offert le jeu blanc.
Dans le B, les Panthères de Granby, les Aigles de Granby, le Husky de Cowansville et le Desjardins- de Bedford-Farnham ont tous entrepris le tournoi du bon pied.