Tourisme Cantons-de-l’Est, Destination Sherbrooke et le Bureau d’information touristique de Memphrémagog confirment tous les trois que juillet a été achalandé pour les événements et attraits touristiques de la région.

Tourisme : achalandage en hausse dans les Cantons-de-l’Est

À mi-parcours de l’été, la région des Cantons-de-l’Est se dirige vers une bonne saison touristique avec des indices favorables sur plusieurs fronts.

« L’achalandage est en hausse pour la majorité de nos attraits touristiques », dévoile Cynthia Lauzé, en s’appuyant sur un sondage interne mené auprès des attraits, hébergements et autres entreprises touristiques de ce territoire.

« Les attraits s’attendent à enregistrer une hausse des clientèles québécoises et américaines particulièrement. Et on remarque aussi que comparé à l’an dernier, il y a une hausse significative des visiteurs hors Québec sur notre site internet. »

« La météo plus difficile de début de saison n’aurait pas affecté l’achalandage, décode également Mme Lauzé, et en ce moment, avec la canicule, tout ce qui est jeux d’eau, plein air et activités nautiques est très populaire. Alors oui ça va très bien dans les Cantons-de-l’Est cet été. »

Parmi les attraits qui se distinguent, Tourisme Cantons-de-l’Est pointe le nouvel habitat des lions au Zoo de Granby, l’exposition sur le cinéaste Pierre Falardeau au Musée des communications et d’histoire de Sutton, le parcours de mosaïcultures de Sherbrooke, le site de Bleu lavande qui tire bien son épingle du jeu et Foresta Lumina qui reste très apprécié des visiteurs.

Les hébergements rapportent quant à eux une hausse de 30 % de la clientèle américaine jusqu’à maintenant.

« Les gens sont amoureux du plein air et ils viennent dans les Cantons-de-l’Est pour ça, dit Cynthia Lauzé. Et en temps de canicule, ils vont prioriser les attraits intérieurs pour combattre la chaleur, alors on peut penser que c’est pour ça que tout le monde est en hausse au niveau des attraits. »

Magog et son chantier

Pour l’instant, rien ne laisse croire, tant chez Tourisme Cantons-de-l’Est qu’au Bureau d’information touristique de Memphrémagog, que le bilan dans Magog-Orford sera affecté par les travaux majeurs de revitalisation du centre-ville de Magog.

Le personnel en place au BIT de Memphrémagog ne pouvait fournir de données statistiques, mais il assure qu’il y a beaucoup d’intérêt pour la région. Et du côté des plages, avec la température « exceptionnelle » qu’on connaît, « c’est plein et même archiplein ».

Le BIT souligne par ailleurs que le centre-ville de Magog se montre particulièrement dynamique pour pallier le chantier en cours, avec entre autres l’initiative vidéo Faire danser un village, le beach party et une navette pour faciliter les déplacements des visiteurs d’un pôle à l’autre de la ville.

Sherbrooke et Starmania

Du côté de Destination Sherbrooke, on souligne que juin était bien et que juillet a été vraiment très bon pour les attraits extérieurs.

Le Sherblues et la Fête du lac des Nations ont été extraordinaires, souligne Lynn Blouin, directrice à la commercialisation et aux communications.

Août s’annonce mieux pour les attraits intérieurs, entre autres au Musée de la nature et des sciences qui note une recrudescence d’intérêt pour sa nouvelle exposition sur le son, souligne-t-elle.

Les classiques murales et mosaïcultures continuent par ailleurs à être les vedettes incontestées au bureau d’information touristique de Sherbrooke.

Un bémol sur Québec Issime chante Starmania. « La prévente a été très bonne, la deuxième meilleure qu’on a connue, mais depuis deux semaines, la vente de billets est plus lente. Mais c’est sûr que pendant la semaine de la Fête du lac des Nations ce n’est jamais très bon historiquement. »

Les tergiversations sur l’avenir de la place Nikitotek et le fait que le spectacle a été présenté en tournée avant de revenir pour une deuxième saison à Sherbrooke ont peut-être un impact, convient Mme Blouin. « D’un autre côté, en promotion on a ciblé beaucoup les régions qu’ils ont visitées en tournée. Parce qu’on sait que quand quelqu’un va voir un show de Québec Issime, ils sont rares à ne pas en sortir avec de bonnes critiques. »

Il reviendra au promoteur du spectacle de faire son bilan à la mi-août, précise Mme Blouin.

Tandis que Destination Sherbrooke fera le sien à la fin septembre, puisque les mois d’août et septembre sont très achalandés dans la région.

« Règle générale, les mois d’août et septembre sont très bons, principalement pour la clientèle hors Québec. On voit plus de Français et d’Américains, beaucoup plus qu’en juillet. »