Les cyclistes partis de Sherbrooke dans le cadre du 19e Tour CIBC Charles-Bruneau ont tout juste évité la pluie, hier en début de soirée, eux qui ont mis un terme à la première journée de leur parcours avec un arrêt au parc Miner.

Tour CIBC Charles-Bruneau :  de généreux efforts contre le cancer

Les cyclistes partis de Sherbrooke dans le cadre du 19e Tour CIBC Charles-Bruneau ont tout juste évité la pluie, hier en début de soirée, eux qui ont mis un terme à la première journée de leur parcours avec un arrêt au parc Miner. Les vedettes de la télévision Ève Landry et Julie Marcoux figurent cette année parmi les porte-paroles de l'événement caritatif, qui contribue à la lutte contre le cancer en soutenant des projets dédiés à l'oncologie pédiatrique.
Après avoir parcouru 170 kilomètres, la trentaine de cyclistes a pu souffler quelques instants, avant de participer une cérémonie qui s'est déroulée malgré les averses. Déjà sur place à l'arrivée du peloton, Adam Vaillancourt, 6 ans, témoigne de la raison d'être d'une initiative telle que le Tour CIBC Charles-Bruneau. Le garçon originaire de Windsor est actuellement en traitement à la suite d'un diagnostic de leucémie lymphoblastique aiguë. Hier, le jeune Adam racontait une promenade sur l'Estriade en vélo en compagnie de sa famille. 
Pour la cause
Le parcours ne fut pas de tout repos. La comédienne Ève Landry disait d'ailleurs redouter l'épreuve depuis quelques semaines. « C'était difficile au début, mais finalement, c'est pas si pire. Je suis très fière d'avoir réussi avec toute la gang », commente l'interprète de Jeanne Biron dans la populaire série Unité 9. 
De son côté, Julie Marcoux, chef d'antenne à LCN, en a impressionné plus d'un par son aisance à vélo. En tant que cycliste expérimentée, la porte-parole tenait néanmoins à relativiser les efforts consentis. « Oui, ça pique dans les jambes à certains moments. Mais c'est rien comparé aux souffrances que vivent des enfants comme Adam. Il m'a vraiment motivé à avancer. »
Le groupe repartira ce matin en direction de Boucherville, afin de parcourir les quelque 150 kilomètres qui restent à leur itinéraire. Le public est invité à suivre la progression des participants via les plateformes sociales de la Fondation du Centre de cancérologie Charles-Bruneau, que ce soit sur Facebook, sur YouTube ou encore sur Twitter en utilisant le #tourCIBCcharlesbruneau.
Tous les détails dans notre édition de vendredi