Alain Saint-Pierre
Alain Saint-Pierre

Toujours plus de cas signalés à la DPJ de l’Estrie

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
La direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de l’Estrie a traité 6400 signalements entre le 1er avril 2019 et le 31 mars 2019. Il s’agit d’une hausse de 18,5 % par rapport à l’année précédente. « C’est une hausse de près du double de la statistique provinciale qui est de 10 %. Pourquoi? On n’a pas d’explications », souligne Alain Saint-Pierre, le directeur par intérim de la DPJ de l’Estrie. De ce nombre, 2257 signalements ont été retenus et ont donc nécessité des suivis de différents ordres.