La conclusion du long conflit qui a entouré la vente des terres Miner à Granby se traduira par l'ajout de 12,4 millions $ dans les coffres de la Ville, ont relevé hier le maire Pascal Bonin et le conseiller responsable des finances, Jocelyn Dupuis.

Terres Miner : 12,4 M $ dans les coffres de la Ville

La conclusion du long conflit qui a entouré la vente des terres Miner à Granby se traduira par l'ajout de 12,4 millions $ dans les coffres de la Ville, a relevé hier le maire Pascal Bonin. Mais ce n'est pas une raison pour freiner la révision budgétaire qui a été entreprise par le nouveau conseil municipal, a-t-il ajouté du même souffle.
«Ce n'est pas parce qu'on a hérité de 12,4 millions $ qu'on arrête tout et qu'on a trouvé de l'argent pour les programmes triennaux d'immobilisation des prochaines années», a fait valoir hier le maire Bonin. Celui-ci a rencontré La Voix de l'Est, accompagné du conseiller municipal responsable des finances, Jocelyn Dupuis.  
«Ça serait très facile de trouver des façons de dépenser cette somme-là. La centrale de traitement d'eau, la bibliothèque: ce ne sont pas les projets qui manquent. Mais on garde le cap qu'on s'est donné au budget. On va prendre le temps d'évaluer les priorités», évoque M. Dupuis.
Tous les détails dans notre édition de samedi