Le journaliste, animateur et chef d’antenne à la retraite Gilles Gougeon a rencontré les élèves de quatrième et cinquième secondaire de l’école l’Envolée, jeudi.

Taxi pour la liberté: rencontre avec Gilles Gougeon

Les élèves de quatrième et cinquième secondaire de l’école l’Envolée, à Granby, ont reçu la visite de Gilles Gougeon, jeudi après-midi. Le journaliste, animateur et chef d’antenne à la retraite est venu leur parler du cheminement qui l’a amené à écrire trois romans, dont Taxi pour la liberté, que les élèves ont tous lus, ou presque, en quatrième secondaire.

Ce n’était pas la première fois que le Montréalais acceptait l’invitation du coordonnateur du Programme d’éducation internationale, Martin Nadeau, pour venir discuter avec les élèves.

Le journaliste et auteur a rapidement demandé aux élèves de lui donner quelques commentaires sur son premier roman, paru en 1999 après quatre réécritures et six ans de travail par-ci par-là.

La description des pays visités par les protagonistes a permis aux adolescents de voyager à partir de leur salon, selon une élève.

Un autre a toutefois trouvé redondant le scénario qui amenait le personnage principal à voyager d’un pays à l’autre sans rebondissements. « Elle faisait une fuite. Je te félicite, tu as tout compris », lui a répondu M. Gougeon avec humour.

Il a profité de ce commentaire pour raconter avec humour son parcours professionnel, de ses débuts jusqu’à l’écriture du roman.

L’auteur a eu l’occasion de séjourner dans 40 pays dans le cadre de son travail de journaliste à l’international. Le bouquin est le produit de plusieurs rencontres qui, lors de reportages, ne représentaient pas l’angle du reportage ou un intérêt public. Ce sont des rencontres fortuites qui lui ont inspiré l’histoire.

D’abord, la jeune Greta, 17 ans. En réalité, il s’agit d’une adolescente turque née en Allemagne. Ses parents ont un jour décidé de revenir dans leur pays qui était totalement inconnu pour elle. La rencontre se termine là. Le personnage, lui, décide de repartir parce que le petit village dans les montagnes de la Turquie n’est pas le sien. Deux autres personnages qui résultent de ces rencontres prennent vie dans ce roman.

Les histoires de M. Gougeon ont fasciné les élèves, qui étaient bien à l’écoute tout au long de la conférence. Ils lui ont d’ailleurs posé des questions sur ses aventures davantage que sur le roman.