Pour une 38e année, Sutton vibrera au diapason du cor des Alpes et de la culture helvétique dans le cadre de la Fête nationale suisse. C'est sans compter les incontournables mets traditionnels et la multitude d'activités auxquelles prendront part les milliers de visiteurs attendus les 1er et 2 août, au coeur du pittoresque village ainsi qu'à la station Mont Sutton.

Sutton se drape de l'emblème bicolore

Pour une 38e année, Sutton vibrera au diapason du cor des Alpes et de la culture helvétique dans le cadre de la Fête nationale suisse. C'est sans compter les incontournables mets traditionnels et la multitude d'activités auxquelles prendront part les milliers de visiteurs attendus les 1er et 2 août, au coeur du pittoresque village ainsi qu'à la station Mont Sutton.
«D'année en année, la fête est si appréciée, non seulement des gens de la région, mais d'un peu partout au Québec et d'ailleurs au Canada, que nous sommes certains que le succès sera encore une fois au rendez-vous, indique d'entrée de jeu Peter Fuhrer, coprésident du comité organisateur. C'est une réelle fierté de pouvoir souligner que nous mettons sur pied le plus grand rassemblement à travers le monde en lien avec la Suisse en dehors du pays.»
Pour cette nouvelle mouture, ceux qui tiennent les rênes de l'événement anticipent la présence de quelque 3000 participants au cours des deux jours d'activités. Mais n'allez pas croire que seuls des ressortissants suisses y prennent part. Selon M. Fuhrer, près de la moitié des visiteurs sont des «Québécois pure laine» qui veulent simplement s'imprégner des us et coutumes du pays. «Les gens d'ici sont très chaleureux et surtout très ouverts aux autres peuples. Les liens entre la Suisse et le Québec sont évidents parce que nous partageons, pour la plupart, la même langue. Ici, on se sent comme à la maison», mentionne le coprésident des festivités.
Tous les détails dans notre édition de mercredi