Comme son collègue Charles-Édouard Lavallée, la conseillère municipale de Stukely-Sud Véronique Stock ne fera pas l’objet de sanctions de la part de la Commission municipale du Québec.

Stukely-Sud: une conseillère blanchie de conflits d’intérêts

Comme son collègue Charles-Édouard Lavallée, la conseillère municipale de Stukely-Sud Véronique Stock ne fera pas l’objet de sanctions de la part de la Commission municipale du Québec, dont l’enquête menée à la suite d’une plainte citoyenne a permis de conclure que l’élue ne s’était pas placée en conflit d’intérêts en prenant part à l’octroi de contrats à l’entreprise Normand Jeanson Excavation.

Rappelons que Mme Stock est à la fois employée et belle-sœur du propriétaire de l’entreprise. 

La conseillère, qui a communiqué l’information aux citoyens lors de la séance de mardi soir, a par ailleurs fait savoir qu’elle continuerait tout de même à se retirer lors de l’attribution de futurs contrats pour éviter toute apparence de conflit d’intérêts.