«Je ne les boude pas. C'est juste une question de ne pas aller dire n'importe quoi», a dit hier le maire Pascal Bonin au sujet de son refus de participer cette année au Souper du maire, organisé par la chambre de commerce Haute-Yamaska et région.

Souper du maire : Pascal Bonin décline l'invitation cette année

Les membres de la chambre de commerce Haute-Yamaska et région ne pourront pas échanger cette année avec le maire de Granby sur les orientations budgétaires et les projets de la Ville, à l'occasion du traditionnel Souper du maire. Pascal Bonin a décliné l'invitation. Comme le conseil municipal est engagé dans «une révision de son cadre budgétaire», le moment n'est pas opportun, estime-t-il.
«Le comité des finances est loin d'avoir fini son travail. Au contraire, il rentre dans le vif du sujet. Aller devant la chambre de commerce et se faire poser des questions sur où on s'en va, avant même que le comité des finances ait mis son mot final, je trouve ça prématuré et ça devient du vent», a fait valoir hier le maire Bonin.
Le Souper du maire de Granby est inscrit à l'agenda du mois de janvier de la chambre de commerce depuis sept ou huit ans, a souligné la directrice générale de l'organisme, Céline Gagnon. Selon elle, la rencontre réunit habituellement de 80 à 100 membres de la Chambre.
Tous les détails dans notre édition de jeudi