Une quarantaine de personnes ont lié leurs mains devant l'école primaire Eurêka, à Granby, pour protester contre les coupes en éducation. 

Solidarité à la chaîne

Des chaînes humaines plus ou moins longues se sont étirées autour de plusieurs écoles de la commission scolaire du Val-des-Cerfs, ce matin.
Initiées via internet par l'organisme Parents contre l'austérité, ces réunions visaient à «protéger» les écoles et dénoncer les coupes en éducation annoncées par le gouvernement Couillard.
De 7h30 à 8h, une quarantaine de personnes ont donc lié leurs mains devant l'école primaire Eurêka, à Granby. Environ la moitié étaient des employés et des élèves, le reste des parents concernés.
 
Plus de détails dans La Voix de l'Est de mercredi.