La première Soirée des membres de la Chambre de commerce de la Haute-Yamaska a permis d’amasser plus de 30 000 $, ce qui entraînera l’embauche d’une personne à la permanence de l’organisme.

Soirée des membres de la CCHY: du renfort pour la direction

La direction de la Chambre de commerce de la Haute-Yamaska va bientôt pouvoir souffler. Un employé de plus pourra être embauché à la permanence de l’organisme, grâce aux 33 277 $ amassés lors de la première Soirée des membres qui a réuni 200 personnes, vendredi dernier, au Centre des congrès de l’hôtel Castel.

« La chambre de commerce est un OBNL, donc on doit travailler fort pour aller chercher des montants d’argent pour être en mesure de payer la permanence et pouvoir offrir des activités à faibles coûts à nos membres », a déclaré la directrice générale de la Chambre de commerce de la Haute-Yamaska (CCHY), Claude Surprenant.

La soirée a permis de dépasser les objectifs de l’organisation, confie Mme Surprenant.

La CCHY compte 500 membres et 600 délégués et elles ne sont actuellement que deux personnes à assurer la permanence de la CCHY, soit Claude Surprenant à la direction générale et Carol Lynn Taylor, qui agit à titre d’adjointe administrative.

Si le rôle exact de la personne qui sera embauchée n’a pas encore clairement été défini, ce renfort permettra à la directrice générale d’être davantage sur le terrain, ceci étant essentiel pour effectuer du maillage entre les entreprises et faire du développement, tel qu’inscrit dans le plan d’action 2019-2020.

« La personne qui se joindra à l’équipe va organiser des événements et s’occuper des communications, choses que je fais en ce moment, explique la directrice générale. »

Mme Surprenant prévoit que l’embauche sera faite d’ici la fin du mois d’octobre.

Services offerts par la CCHY

Le mandat de la CCHY consiste à défendre les intérêts de la communauté d’affaires et d’en être le porte-parole dans les dossiers importants, précise Mme Surprenant. Elle ajoute que la CCHY est « présente dans, et pour la communauté d’affaires » et qu’elle s’affaire à créer des opportunités de rencontres entre les entrepreneurs.

Ses prérogatives consistent aussi à informer les entreprises des changements légaux frontaliers ou encore des subventions qui leur sont disponibles. « On offre aussi des rabais, des avantages membres pour réduire les dépenses des entreprises », précise Mme Surprenant.

La CCHY offre aussi des assurances collectives avec le régime des chambres collectives « pour permettre à certaines entreprises d’avoir une meilleure rétention de leurs employés », ajoute-t-elle.

En ajoutant une autre personne à son équipe, Claude Surprenant estime réduire les « occasions manquées par manque d’effectifs » et bonifier l’ensemble des services aux entreprises.

L’encan en deux temps

Les 33 277 $ ont été obtenus grâce à un encan réalisé en deux temps.

Dans un premier temps, l’encan s’est fait de manière interactive en ligne durant les trois semaines qui ont précédé la soirée, pendant lesquelles la population pouvait miser sur des services et produits offerts par les entreprises membres de la CCHY. L’organisation souhaitait avoir déjà plusieurs prix à offrir dès le début de l’encan, et elle y a ajouté des produits chaque semaine, précise Claude Surprenant. Au total, plus de 23 000 $ ont été amassés à cette étape.

L’encan s’est conclu lors de la soirée des membres dans une formule classique et divertissante à la criée animée par l’encanteur professionnel Rock Fournier.

Projets à venir

Le 1er novembre prochain, Granby accueillera la fédération des chambres de commerce à l’occasion de l’événement « Un emploi en sol québécois. »

Par ailleurs, le projet de trousse pour les entreprises est également toujours sur la table, assure la DG. La CCHY souhaite aussi développer d’autres services, dont celui d’accompagnement des femmes dans le milieu des affaires.