Les organisateurs du Show du Partage

Show du Partage: moins de spectateurs qu'espéré

Il y en avait des choses à faire durant le Show du Partage samedi soir, et c'est là-dessus que misait Partage Notre-Dame pour son activité-bénéfice.
Cinq services de bouchées cocktail ont été servis durant deux heures avant que le MarKaBand­ entre en scène avec ses chansons des années 70 à aujourd'hui. Durant toute la soirée, le service de bar où on trouvait­ bières et vins a été couru. 
« Une cabine photo a apporté beaucoup de dynamisme. On aurait aimé avoir plus de monde, avoue Julie Rivet, directrice de Partage Notre-Dame. Cette année, on dirait qu'il y a eu beaucoup d'événements en même temps et, en plus, il y avait une game de hockey le soir même et ça a eu un impact. Les gens qui étaient là croyaient à la cause. »
Carte repas à Granby
Le décompte n'est pas encore fait, mais l'argent recueilli servira à financer les services offerts auprès des gens démunis. 
La présence de Luc Desjardins, directeur général de L'Itinéraire, en tant que président d'honneur, permettait de faire un lien entre les deux organisations puisqu'un partenariat verra bientôt le jour pour la vente et la distribution de cartes repas. 
À Montréal, il est possible d'acheter une carte repas à 6 $ à offrir à un itinérant pour la soupe populaire. Partage Notre-Dame fera partie, cet été, des lieux qui accepteront ces cartes.
« Ça va être lancé sous peu. À partir de la revue L'Itinéraire et sur leur site Internet, les gens peuvent en acheter et recevoir chez eux les cartes repas pour les distribuer ou les utiliser. »