Sonu Ostiguy est soupçonné d'avoir utilisé les médias sociaux afin de proposer à des mineures de la drogue en échange de services sexuels.

Services sexuels en échange de drogue: un Césairois arrêté

Un Césairois de 24 ans est soupçonné d'avoir utilisé les médias sociaux afin de proposer à des mineures de la drogue en échange de services sexuels. Les policiers l'ont arrêté jeudi et des accusations criminelles ont été déposées contre lui.
Sonu Ostiguy fait notamment face à des accusations de trafic de stupéfiants, d'extorsion, d'obtention de services sexuels moyennant rétribution et de leurre, a fait savoir la Sûreté du Québec par voie de communiqué.
Le jeune homme de St-Césaire est soupçonné d'avoir utilisé les médias sociaux pour proposer des stupéfiants à des victimes mineures en échange d'obtention de services sexuels. Les gestes qui lui sont reprochés auraient été commis entre le 1er janvier et le 6 mars 2016.
L'équipe d'enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur internet, en collaboration avec les policiers de la SQ Rouville, a arrêté le suspect jeudi. Une perquisition a également été effectuée chez lui où du matériel informatique a été saisi. Celui-ci sera soumis à une analyse.
Les agents ont également découvert une petite quantité de stupéfiants au domicile du suspect. Le Césairois a été remis en liberté au terme de sa comparution au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Il doit revenir en cour le 5 mai.
La Sûreté du Québec demande à toute personne qui possède des informations sur cet individu ou ses agissements de contacter la Centrale de l'information criminelle de la SQ au 1-800-659-4264.