Une serre de cannabis était aménagée dans ces bâtiments agricoles situés dans le rang Bas-de-la-Rivière à Saint-Pie.

Serre de cannabis démantelée à Saint-Pie

Une enquête destinée à faire la lumière sur une affaire d’extorsion a conduit les policiers à deux granges du rang Bas-de-la-Rivière à Saint-Pie où du cannabis était cultivé. Deux hommes ont été arrêtés sur les lieux.

L’investigation initiale menée par le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ concernait une extorsion qui s’est étalée sur plusieurs mois dans la municipalité de Saint-Hugues, en Montérégie. Trois incendies dans des bâtiments, dont une ferme porcine, appartenant tous à la même personne, avaient ainsi été allumés en octobre 2016 et juillet 2017. 

Des personnes utilisaient ces incendies criminels pour soutirer de l’argent à la victime. L’enquête a permis de cibler quatre suspects âgés entre 42 et 60 ans. Ces hommes ont été arrêtés à Saint-Jude, Montréal, Repentigny et Verchères mardi. Ils doivent comparaître mercredi au palais de justice de Sorel. 

Six perquisitions ont été réalisées lors de l’opération policière, mardi. Les enquêteurs se sont notamment rendus dans le rang Bas-de-la-Rivière à Saint-Pie. Les deux granges situées derrière la résidence avaient une vocation autre qu’agricole. Une serre de cannabis y était aménagée. Le nombre de plants qui poussaient dans ces installations n’a pas été comptabilisé, mardi après-midi, mais il était question de plusieurs centaines. 

Les deux hommes qui se trouvaient sur place à l’arrivée des policiers ont été arrêtés. Ils sont âgés de 28 et 58 ans. Au terme de leur interrogatoire, ils ont été remis en liberté. Ils devront comparaître ultérieurement en lien avec la plantation illicite de cannabis. 

Une quarantaine d’agents ont participé à l’opération. Des policiers du service de l’identité judiciaire et des maîtres-chiens ont également été sollicités.